Au calme et loin de l’agitation, vue face à la France

Le directeur sportif des Emirats est satisfait de la forme de Pogačar avant le pic de la saison, mais parce qu’il est à nouveau menacé par le coronavirus, le premier cycliste au monde ne le confirmera pas aux championnats nationaux à Maribor

Seuls les abonnés des forfaits Večer Plus et Večer Premium peuvent accéder à la bibliothèque de contenus populaires que vous choisissez en cliquant sur ❤ dans l’article.

Nous n’autorisons l’écoute vocale des actualités qu’aux abonnés des forfaits Večer Plus et Večer Premium.

Le directeur sportif a rarement l’occasion de suivre la course aussi sereinement qu’il l’a fait cette fois en Slovénie Andrej Hauptman. Domžale, qui commande les Emirats Arabes Unis, avait des atouts si forts à Tadej Pogačar et Rafal Majka qu’ils ont balayé la concurrence dans les ascensions. Plus encore que l’avant-dernière année, lorsque Diego Ulissi était également présent, ou il y a trois ans, lorsque l’Italien précité a fait la fête. L’équipe, qui occupe la quatrième place du classement mondial UCI, a remporté le ruban slovène pour la troisième fois consécutive. Mais à Velika planina, alors qu’il était déjà clair que le T-shirt vert leur appartenait, il n’y avait pas de grande fête. Tranquillement et loin de l’agitation de la cérémonie de remise des prix, Hauptman a attendu près de la voiture que les organisateurs ouvrent la route vers la vallée. Après tout, ce n’était qu’un test de préparation avant le pic de la saison. Un peu …

Christelle Bret

"Défenseur d'Internet. Pionnier de la culture pop. Praticien passionné du voyage. Fan total de café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.