Changer la société et s’évader vers une vie meilleure

Qu’est-ce qui pousse les gens à faire leurs valises et à quitter leur patrie à une époque de paix et de relative prospérité ? Cela peut être une raison sociale et un ressentiment décisif car ­collectif quelqu’un est-ce que le travail politique et médiatique d’un imbécile d’entre eux ou les insulte constamment, sinon les émotions, humilie leur intellect en le faisant ? L’exil n’étant pas forcément uniquement physique, la question se pose de savoir si la politique (alors que la gauche tend la main vers la droite et la droite vers la gauche) est consciente du nombre d’exilés. On en parle aussi en France.

Rien de nouveau en Occident, rappelons-le, montre que lorsque Nicolas Sarkozy a été élu président en 2007, l’écrivaine, lauréate du Goncourt Marie NDiaye, s’est installée à Berlin avec sa famille physiquement, pas seulement intellectuellement. À l’époque, elle expliquait publiquement qu’elle ne tolérait pas la vulgarité introduite dans l’espace public par l’ancien président conservateur, et était également gênée par le fait que la France se transformait de plus en plus en État policier. Depuis lors, beaucoup de choses ont changé, pas pour le mieux (même si l’écrivain est rentré chez lui au fil des ans), car de nombreuses sociétés ont été banalisées par le français, ce qui se traduit par un discours public de moins en moins sélectif et un comportement public de plus en plus grossier et violent. : l’extrême décapite le professeur d’école élémentaire Samuel Patty en octobre 2020 pour avoir montré des caricatures du prophète Mahomet à des élèves, ne serait-ce qu’à ceux qui y ont consenti.

Bénédict Lémieux

"Futur idole des ados. Évangéliste des zombies. Amical accro à la culture pop. Intellectuel de la télé d'une humilité exaspérante. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.