Controverse sur la troisième dose. UE : La décision est entre les mains des membres.



En France, 53 % de la population est entièrement vaccinée. Photo : EPA

La Commission européenne a souligné aujourd’hui que la décision sur la troisième dose était entre les mains des membres de l’UE.

La France a annoncé le début de la vaccination en septembre avec la troisième dose de rappel du vaccin pour les plus âgés dans les plus vulnérables. Cela permettra à la France de rejoindre plusieurs autres pays, dont l’Allemagne qui opte pour cette étape, notamment en raison de la propagation d’une version plus contagieuse du delta.

« Oui, nous aurons probablement besoin d’une troisième dose, pas tout de suite pour tout le monde, mais en tout cas pour les personnes âgées dans les plus vulnérables, «  a déclaré le président français Emmanuel Macron. Il a confirmé que des doses de rappel seront disponibles en septembre.

Des plans en ce sens ont été dévoilés par Macron le mois dernier, lorsqu’il a déclaré que la dose supplémentaire sera donnée à ceux qui ont reçu la première dose au début de l’année, en particulier ceux de plus de 80 ans. dans ceux qui ont de graves problèmes de santé. Actuellement, la troisième dose est disponible pour les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

L’UE sans une seule recommandation

Aucune recommandation n’a encore été faite au niveau de l’UE concernant la troisième dose. La décision à ce sujet est entre les mains des membres, et la commission encourage toujours les décisions basées sur les découvertes scientifiques, a souligné la porte-parole de la commission. Arianna Podesta.


Photo : Reuters
Photo : Reuters

Elle a rappelé le message du milieu de l’Agence européenne des médicaments (EMA), v qui l’agence confirme, dit-elle, que la « vaccination complète » signifie deux doses de vaccin BioNTech dans Pfizer, Moderne dans AstraZenece et une dose de vaccin Janssen. Les conseils de l’EME n’incluent donc pas actuellement de troisième dose.

La vaccination complète, selon l’EME, offre un niveau élevé de protection contre les maladies graves dans décès dû à convoitise-19, également contre des variants de virus tels que delta. Le niveau maximal de protection est atteint dans les 7 à 14 jours suivant la dernière dose.

A la question de savoir si la décision de vacciner avec la troisième dose est appropriée compte tenu de la faible couverture vaccinale dans de nombreux pays d’Europe dans plus largement, et compte tenu du fait qu’il n’y a pas assez de vaccins dans le monde, la commission affirme que l’UE joue un rôle de premier plan pour garantir l’accès mondial aux vaccins.

La France, l’Allemagne, Israël contrairement à l’appel de l’OMS

Vaccination avec la troisième dose dans sinon plus de 60 ans, Israël a déjà commencé à le faire en septembre, et l’Allemagne l’a également annoncé la semaine dernière.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a appelé les pays à attendre la troisième dose au moins jusqu’à fin septembre afin de réduire les inégalités drastiques dans la distribution des vaccins parmi les riches. dans pays pauvres.

Selon le chef de l’OMS Tedrosa Adhanoma Ghebreyesusa il est inacceptable que les pays riches utilisent encore plus de stocks de doses de vaccins.

Les pays riches ont utilisé environ 50 doses pour 100 personnes en mai, et ce nombre a fortement augmenté depuis lors, a déclaré l’OMS. Cependant, les pays les plus pauvres ne pouvaient utiliser que 1,5 dose pour 100 personnes parce qu’ils manquaient de doses.

L’Allemagne rejette les allégations de dosage disproportionné. Il dit qu’il fera don d’au moins 30 millions de doses aux pays les plus pauvres.

En France dans L’Allemagne a jusqu’à présent été vaccinée avec au moins une dose de 64,5 dans 62 % de la population. Dans le premier pays, 49 % des personnes sont vaccinées avec toutes les doses, et dans le second, 53 %.

L’OMS suspend la troisième dose de vaccination
L’OMS a retenu jusqu’à la troisième dose

Frédéric Charron

"Amoureux de la culture pop subtilement charmant. Évangéliste d'Internet. Résolveur de problèmes à vie. Passionné de bière."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.