Dernier relais des Norvégiens avant les JO, 10 des Slovènes.

Les Norvégiens Sturla Holm Laegreid, Tarjei Boe, Johannes Thingnes Boe et Vetle Sjaastad Christiansen ont remporté le dernier test de relais masculin avant les Jeux olympiques. La deuxième place revient aux Russes, la troisième aux Allemands. Les Slovènes Miha Dovžan, Jakov Fak, Lovro Planko et Rok Tršan ont terminé 10e.

NorvégiensPHOTO : AP

Dovžan a commencé pour la Slovénie, qui a eu trois corrections sur les deux champs de tir et s’est rendu en tant que huitième. Fak a ensuite tiré couché avec une correction, mais il s’est retrouvé coincé en tirant debout, il a donc dû se rendre dans la surface de réparation et la Slovénie a glissé à la 13e place lorsqu’il s’est rendu. Le jeune Planko a ensuite fait un excellent travail, étant sans faute sur les deux champs de tir et passant le relais au dernier Tršan en tant que neuvième. Tršan n’a eu qu’une seule correction sur le champ de tir et a amené la Slovénie à la ligne d’arrivée en 10 avec un retard de 3 : 16,4 minutes.

Les Norvégiens ont remporté la première place avec un tir fiable, ils n’ont eu que quatre corrections et ils ont remporté le troisième des quatre essais de relais cette année. Les Russes ont pris la deuxième place à partir de la quatrième après le dernier tir Anton Babikov, Danil Serohvostov, Alexandre Loginov dans Edouard Latipov, qui a eu un total d’un tour de pénalité et 12 corrections. Ils avaient 1 : 57,2 minutes de retard sur les vainqueurs. Les Allemands ont terminé troisièmes avec un temps de 2 : 04,4 minutes Romain Rees, Philippe Corne, David Zobel dans Lucas Fratzscher avec aussi seulement quatre corrections.

Tout le match était un combat de relais français pour le podium Fabien Claude, Antoine Guigonnat, Simon Desthieux dans Éric Perrot. Même si les Français ont joué sans les deux premiers de la Coupe du monde Quentina Fillona Mailleta dans Emiliena Jacquelina ils étaient toujours à la deuxième place après le dernier tir, mais Perrot n’a pas duré dans le dernier tour, il n’a fait que le 15e temps du run, donc la France, qui a eu sept corrections, a terminé juste en dessous du podium (+2 :20, 5 minutes).

Aujourd’hui, les biathlètes seront également au travail, en attendant un départ groupé à 12,5 kilomètres. Ce sera le dernier test de biathlon avant les Jeux olympiques de février en Chine.

Bénédict Lémieux

"Futur idole des ados. Évangéliste des zombies. Amical accro à la culture pop. Intellectuel de la télé d'une humilité exaspérante. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.