Des actrices ukrainiennes mécontentes de la (non) réponse de la direction de la caravane

Marta Kostjukactuellement la 54ème actrice dans le monde, et Lesja Curenkoun ancien membre du top 25, désormais classé 127e, a publié une lettre sur les réseaux sociaux exprimant « une grande surprise et un mécontentement face à l’absence de réponse à la situation dans la patrie ».

« Il est particulièrement étrange que dans les cas précédents de justice sociale et de harcèlement sexuel, la réponse de la WTA ait été rapide, appropriée et audacieuse », ont-ils écrit. « Il exige que la WTA condamne immédiatement le gouvernement russe, retire tous les tournois de Russie et se tourne vers l’ITF pour faire de même. »

Ils ont appelé la WTA à suivre les « instructions » du Comité international olympique (CIO), qui a recommandé lundi d’interdire aux organisations sportives, comités nationaux et fédérations de participer aux compétitions et tournois en Russie et en Biélorussie. Kostjukova et Curenkova n’ont pas exigé l’interdiction des joueurs russes.

« Nous soutenons pleinement nos collègues russes et tous les joueurs de tennis russophones, car nous comprenons que les attaques non provoquées ont eu lieu à leur insu et sans leur coopération. Arrêter la guerre. Arrêtez l’agression russe. Apportez la paix dans nos maisons. Soyez humain », ont-ils conclu leur appel.

Stakhovsky est prêt à se battre

La Fédération ukrainienne de tennis a écrit dimanche aux fédérations européennes et internationales pour exiger l’exclusion de la Russie et de la Biélorussie. joueuse de tennis ukrainienne Elina Svitolina elle est allée encore plus loin. Elle a déclaré qu’elle ne jouerait pas son huitième de finale contre la Russie Anastasia Potapova au tournoi WTA de Monterrey, au Mexique, et « pas un seul autre match contre des joueuses de tennis russes ou biélorusses tant que les organisations de tennis n’auront pas pris la décision nécessaire ».

« Les joueurs ukrainiens ont demandé à l’ATP, la WTA et l’ITF de suivre les recommandations du CIO d’accepter les citoyens russes ou biélorusses uniquement en tant qu’athlètes neutres, sans mettre l’accent sur les symboles, couleurs, drapeaux ou hymnes nationaux », a déclaré Svitolina. La WTA a publié lundi une vidéo des sœurs ukrainiennes Dajané dans Ivana Jastremska, qui a disputé le tournoi de Lyon en double. Dajana Jastremska a déclaré dimanche avoir passé deux nuits dans un refuge à Odessa avec sa famille avant d’arriver en France.

«Après deux nuits dans le parking souterrain, mes parents ont décidé de nous envoyer ma sœur et moi hors d’Ukraine à tout prix! Maman, Papa, on vous aime tellement, prenez soin de vous ! Je t’aime, mon pays », a-t-elle écrit. Joueuse de tennis ukrainienne Serhiy Stahovskij cependant, il a décidé d’aider la patrie en tant que réserviste militaire. Le joueur de 36 ans, qui était autrefois le 31e joueur mondial et a battu le célèbre en 2013 Roger Federer sur le terrain de jeu central de Wimbledon, il a déclaré que lorsqu’il aiderait sa femme et son enfant à se mettre en sécurité en Hongrie, il serait heureux de répondre à l’appel aux armes.

« Bien sûr que je me battrais, c’est la seule raison pour laquelle j’essaie de revenir », a-t-il déclaré Nouvelles du ciel. « Je me suis engagé comme réserviste la semaine dernière. Je n’ai aucune expérience militaire, mais j’ai de l’expérience avec une arme à feu en privé. Mon père et mon frère sont chirurgiens, ils sont stressés, mais je leur parle souvent, ils dorment au sous-sol », raconte-t-il.

Christelle Bret

"Défenseur d'Internet. Pionnier de la culture pop. Praticien passionné du voyage. Fan total de café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.