Étape sprint vers Groenewegne, Van Aert toujours en jaune

Par rapport à la deuxième étape de samedi, l’étape d’aujourd’hui était plutôt calme, mais à la fin, environ 10 km avant la ligne d’arrivée, il y a eu une chute lorsque la route s’est rétrécie.

Seuls les abonnés aux forfaits Večer Plus et Večer Premium peuvent accéder à la bibliothèque de contenu populaire que vous choisissez en cliquant sur ❤ dans l’article.

Nous autorisons uniquement les abonnés aux forfaits Večer Plus et Večer Premium à écouter les actualités à la voix.

Hollandais Dylan Groenewegen est le vainqueur de la troisième étape de la course cycliste à travers la France. Dans le sprint d’arrivée de l’étape de Vejle à Soenderborg (182 km) au Danemark, le joueur de 29 ans a dépassé le détenteur du maillot jaune, le Belge, en photo finish. de Wout Van Aertet son compatriote par Jasper Philipsen.

Par rapport à la deuxième étape de samedi, l’étape d’aujourd’hui était plutôt calme, mais à la fin, environ 10 km avant la ligne d’arrivée, il y a eu une chute lorsque la route s’est rétrécie. Cette fois nous avons fait Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) n’a pas chuté et a terminé l’étape à la 26e place, mais il a également atteint la ligne d’arrivée en toute sécurité avec le groupe principal à la 51e Primož Roglič (Jumbo-Visma).

« On s’attend toujours au pire et si au final c’est un peu mieux, c’est tant mieux. Encore une deuxième place dans l’étape, mais le jaune reste avec nous. » a déclaré Roglič pour RTV Slovenija et a ajouté : « On s’en sort bien jusqu’ici, j’espère qu’on gardera tous ces maillots jusqu’à la fin.« 

« C’était assez excitant, mais la finition était assez technique. Pourtant, j’ai apprécié. Quand on a de bonnes jambes, on peut mieux se déplacer dans le groupe pendant le sprint. Je suis satisfait du résultat, ça s’est passé sans complications, et demain nous avons notre premier jour de repos,Pogačar a déclaré pour les organisateurs du Tour.

Toute l’équipe Bahreïn-Victorious, pour laquelle courent les deux Slovènes, a perdu du temps à cause de la chute Matej Mohoric et Jean Tratniket dans le désir d’un classement élevé au total général, les deux Australiens sont venus au Tour Jack Haig et italien Damiano Caruso. Ils ont atteint la ligne d’arrivée à 39 secondes du vainqueur. Parmi ceux qui ont perdu du temps, le meilleur était un colombien Rigoberto Uranuscanadien Michaël WoodsFrançais Thibaut Pinot et quelques autres.

« C’était une chute, mais vous n’y êtes pour rien. Nous nous sommes immédiatement rapprochés pour dicter un rythme le plus fort possible et rattraper le connecteur, mais le front battait à plein régime à ce moment-là. La différence n’est pas trop grande, 35 secondes, dommage c’est plus à cause du total un total qui détermine l’ordre des voitures, ce qui peut être important dans les étapes suivantes. Nous verrons si cela nous affectera », a déclaré Mohorič à RTV Slovénie après l’étape.

Certains cyclistes ont perdu du temps pour le total général, mais bien sûr les sprinteurs ont concouru pour la victoire d’étape. La bousculade a de nouveau été au rendez-vous, et la plus grosse défaite au final a été le quatrième Slovaque Peter Sagan (TotalEnergies), légèrement plaqué contre le grillage par Van Aert (Jumbo-Visma).

Dans la photo finish se trouve Groenewegen (BikeExchange-Jayco), qui a également été aidé par son coéquipier slovène à la fin de l’étape Luka Mezgec, a devancé de justesse Van Aert, qui reste sous le maillot jaune, et Philipsen (Alpecin-Deceuninck) était un peu plus distancé. Il s’agissait de la 62e victoire en carrière de Groeneweg, dont sa cinquième sur le Tour de France et sa première sur le Tour depuis ce bras de fer avec son compatriote et désormais cinquième, Fabio Jakobsen (Quick-Step Alpha Vinyl) il y a deux ans.

« Je ne sais pas quoi dire. Je suis reconnaissant à mon équipe, ma famille et mes amis de m’avoir aidé à revenir sur le Tour en si bonne forme. Revenir a été surtout beaucoup plus difficile mentalement que physiquement après tout ce qui m’est arrivé à moi et à ma famille. Ceci est pour ma femme qui m’a soutenu tout ce temps,« , a déclaré le joueur de 29 ans, qui a été suspendu pendant neuf mois après l’accident, après quoi Jakobsen s’est battu pour sa vie pendant plusieurs jours.

Mezgec a terminé à la 84e place, il avait 23 secondes de retard sur le vainqueur après avoir joué le rôle d’assistant, Mohorič était 100e et, avec certains des favoris, il a mené les candidats aux hautes places jusqu’à la ligne d’arrivée avec un écart de 39 secondes. Tratnik était 155e avec un écart de 3:12 minutes.

Van Aert a désormais sept secondes d’avance sur son compatriote Yves Lampaert (Quick-Step Alpha Vinyl) au classement général, tandis que Pogačar est à 14 secondes derrière à la troisième place. Roglič s’est hissé à la septième place, à 23 secondes de son coéquipier. Mohorič (+1:29) est 65e au général, Mezgec (+2:04) 114e et Tratnik (+3:44) à la 149e place.

Lundi sera le premier des trois jours libres du Tour, et il sera consacré au transfert des équipes vers le nord de la France, d’où se poursuivra mardi la 109e édition du Tour de France.

Christelle Bret

"Défenseur d'Internet. Pionnier de la culture pop. Praticien passionné du voyage. Fan total de café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.