IKEA a été condamné à une amende en France pour avoir suivi des employés

Pendant plusieurs années, la filiale française d’IKEA a surveillé les employés et violé leur vie privée.

PARIS. Un tribunal français a condamné mardi l’entreprise suédoise IKEA à payer une amende d’un million d’euros pour avoir espionné ses employés en France.

Le plus grand détaillant de meubles au monde a été reconnu coupable de collecte et de stockage non autorisés de données sur ses employés.

Pendant plusieurs années, la filiale française d’IKEA a surveillé ses employés et violé leur vie privée en vérifiant leurs relevés de compte bancaire. Et parfois, elle a utilisé de faux employés pour rédiger des rapports sur les conditions de travail.

Les procureurs ont requis une amende encore plus élevée, deux millions d’euros, à une société appartenant au groupe Ingka.

IKEA, quant à lui, a pris des mesures pour lutter contre ces pratiques, affirmant qu’il réexamine la décision de justice pour voir si d’autres mesures sont nécessaires.

« IKEA Retail France a fermement condamné ces pratiques, présenté ses excuses et mis en place un important plan d’action pour éviter qu’elles ne se reproduisent », indique le communiqué.

L’affaire a également été reconnue coupable de l’ancien directeur de la division française, Jean-Louis Baillot, à qui le tribunal a prononcé une peine de deux ans avec sursis et une amende de 50 000 euros.

Les allégations portaient sur la période 2009-2012, bien que les procureurs aient affirmé que l’espionnage avait déjà commencé en 2000.

Parmi les accusés figurent plusieurs cadres et employés du service des ressources humaines, ainsi qu’un détective privé et des policiers.

Dans cette affaire, IKEA a également été accusé d’espionner certains clients. Suite à la révélation de ces pratiques en 2012, elle licencie plusieurs managers et revoit sa politique interne.

Ikéa

Sacha Samuel

"Pionnier du café adapté aux hipsters. Créateur sympathique. Analyste primé. Écrivain. Érudit culinaire. Accro à la télévision. Ninja d'Internet."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.