Il a poursuivi dans le 14e quart de finale de Melbourne contre Shapovalov et non Zverev



Rafael Nadal s’est qualifié pour son 14e quart de finale à Melbourne, mais dans sa riche carrière, il n’a remporté qu’une seule fois l’Open d’Australie, en 2009, et perdu quatre fois en finale. Photo : AP

Après un match prolongé épique en douceur sur le Français

Rafael Nadal alors que la sixième tête de série de Melbourne a finalement éliminé en deux heures et 40 minutes avec 7 :6, 6 :2 et 6 :2 le Français, 69e joueur au classement ATP. Le premier set a duré la moitié du match, les deux adversaires étant souverains sur leur service, le jeu prolongé épique a donc été décisif, qui s’est terminé avec le résultat de 16:14 et après 28 minutes en faveur de l’Espagnol. Nadal a profité du septième ballon pour le premier set, tandis que le Français a gâché quatre avantages.

Adrien Mannarino il a ensuite perdu le service dès le début du deuxième set et n’a eu aucune chance sérieuse de revenir dans le match jusqu’au troisième set, qu’il a ouvert avec trois matchs perdus consécutifs lors de son premier tir.

Il avait l’habitude d’être malchanceux … parce que ses rivaux étaient meilleurs

« Le premier set a été très émouvant. Quoi qu’il ait pu arriver. J’ai eu mes chances, mais il les a eues aussi. Le tennis est un sport psychologiquement difficile et après un premier set difficile, il était très important que je lui retire immédiatement le service en Le deuxième. Tout au long du tournoi, Mannarino a très bien joué, battant de grands joueurs. J’ai eu du mal à contrôler ses balles rapides, mais je suis très content d’avoir survécu », Nadal a déclaré lors de la première interview après le match.

« J’ai toujours aimé jouer ici. J’ai eu un peu de malchance avec des blessures ici, mais parfois j’ai eu de la malchance parce que les adversaires étaient meilleurs que moi. a déclaré l’Espagnol en riant, qui reste dans le match pour les deuxièmes lauriers du pays là-bas et un record du 21e Grand Chelem de sa carrière. Pour Nadal, qui a obtenu 88% des points au premier service, il s’agit de sa 45e place en quart de finale des tournois Big Four. Lors du 14e quart de finale de Melbourne, cependant, la sixième tête de série n’affrontera pas la troisième tête de série.


Denis Shapovalov a perdu jusqu'à quatre sets en huitièmes de finale, mais contre Zverev, il a montré du tennis, avec lequel il s'est qualifié pour les demi-finales de Wimbledon l'année dernière.  Photo : AP
Denis Shapovalov a perdu jusqu’à quatre sets en huitièmes de finale, mais contre Zverev, il a montré du tennis, avec lequel il s’est qualifié pour les demi-finales de Wimbledon l’année dernière. Photo : AP

Shapovalov sur le casse-tête concret pour Nadal

allemand Alexandre Zverev à savoir, il était complètement méconnaissable dans un duel avec la 14e tête de série canadienne Denisom Shapovalovom. Dans le choc de deux joueurs d’origine russe, Shapovalov a eu l’initiative tout du long et au final, en trois sets avec 6-3, 7-6 (5) et 6-3, il a éliminé l’un des favoris pour fêter Melbourne. Pour le joueur de 22 ans, qui est né à Tel-Aviv mais a grandi au Canada et vit maintenant aux Bahamas, il s’agit de son premier quart de finale à Melbourne.

« C’est toujours mieux de gagner après trois sets, mais ça ne marche pas toujours. Pour le match d’aujourd’hui, je m’attendais le moins à pouvoir terminer après trois sets, donc je suis très content du spectacle. » a déclaré le 14e joueur mondial immédiatement après le match.

Ce sera le septième match de Nadal et Shapovalov l’un contre l’autre, et le résultat actuel de leurs matchs est à égalité à 3: 3, le Canadien remportant les trois confrontations sur des surfaces en béton dur.


Le joueur de 22 ans de Belgrade a connu un succès professionnel à Melbourne, car il n'avait jamais atteint le 2e tour des tournois du Grand Chelem auparavant.  Photo : AP
Le joueur de 22 ans de Belgrade a connu un succès professionnel à Melbourne, car il n’avait jamais atteint le 2e tour des tournois du Grand Chelem auparavant. Photo : AP

Kecmanović n’a pas non plus enlevé le set à Monfils

Mais le conte de fées est terminé Miormi Kecmanovic, qui devait débuter l’Open d’Australie contre son compatriote et première tête de série Novak Đoković, mais qui, en raison de complications connues, en a profité pour se qualifier pour les huitièmes de finale. Le Serbe a résisté dignement au joueur français à Melbourne. Gaëlu Monfilsu, qui s’est tout de même imposé en trois sets avec 7 :5, 7 :6 (4) et 6 :3.

Monfils a toujours trouvé le moyen de répondre dans les longs échanges, et en même temps il a souvent eu de la chance avec des rebonds du haut des filets. Le Parisien de 35 ans n’a toujours pas perdu un set en quatre combats à Melbourne Park, se qualifiant pour son deuxième quart de finale de l’Open d’Australie.


Ashleigh Barty a perdu le match lors de son premier tir après 63 services consécutifs réussis, mais le match nul 0-2 ne l'a pas fait dérailler et elle poursuit sa marche à domicile à Melbourne.  Photo : AP
Ashleigh Barty a perdu le match lors de son premier tir après 63 services consécutifs réussis, mais le match nul 0-2 ne l’a pas fait dérailler et elle poursuit sa marche à domicile à Melbourne. Photo : AP

Américain mortel pour les 5e et 8e transporteurs

Dans les quarts de finale féminins, deux transporteurs de haut rang ont abandonné. américain Jessica Pégula était 7: 6 (0) et 6: 3 trop fort pour le Grec Mario Sakari, qui était la cinquième tête de série de Melbourne. L’Espagnol Paul Bados, 8e tête de série, a également échoué, battu par l’Américain Madison Clés s 6:3 en 6:1.

Barty a autorisé la première pause, pas une surprise

Pegula affrontera la première tête de série australienne en quarts de finale Ashley Barty, ce qui était trop fort pour un autre Américain en huitièmes de finale Aimer Anisimovo. Cette dernière a éliminé Naomi Osaka à Melbourne, mais n’a pas été en mesure de réaliser un nouvel exploit face à la favorite du public. Après une heure et 16 minutes, c’était 6: 4 et 6: 3 pour la première joueuse de tennis au monde, et la 60e joueuse vaincue au classement WTA reste le fait qu’elle est au moins devenue la première joueuse de Melbourne à réussir à prendre le service d’Ashleigh Barty. .

Avec une pause, Anisimova a pris les devants au début du deuxième set avec 2,0, mais a ensuite immédiatement perdu le match sur son propre coup de pied et au final, l’Australienne a terminé le travail avec quatre jeux consécutifs.

« C’est beaucoup plus amusant de jouer devant les supporters. Cela a été difficile ces deux dernières années, et jouer devant ce genre d’ambiance, c’est autre chose. C’est bien de partager le succès avec les supporters locaux », a-t-il ajouté. mentionné. Ash Barty a remercié les fans immédiatement après le match. Elle a révélé à Eurosport qu’elle avait également vu un chien-guide dans le public, ce qui lui a fait sourire.


Madison Keys a remporté son huitième combat consécutif et s'est rendue à son troisième quart de finale à Melbourne, où elle a également été demi-finaliste en 2015. Photo : AP
Madison Keys a remporté son huitième combat consécutif et s’est rendue à son troisième quart de finale à Melbourne, où elle a également été demi-finaliste en 2015. Photo : AP

Pour les demi-finales, le match entre Krejčikova et Keys

L’American Keys, âgée de 26 ans, a remporté son deuxième tournoi à Adélaïde il y a une semaine, et elle n’a eu besoin que d’une heure et 11 minutes de jeu pour atteindre les quarts de finale à Melbourne. « Tout simplement incroyable. J’ai plutôt bien servi et je pense que j’ai aussi assez bien riposté, » Keys, qui a disputé les demi-finales de Melbourne en 2015, était satisfait après le match.

Son prochain adversaire sera la quatrième tête de série tchèque Barbora Krejčikova, qui a facilement éliminé la Biélorusse Victoria Azarenka, double vainqueur de l’Open d’Australie, 6-2, 6-2. Le vainqueur de Roland-Garros l’an dernier a été le plus long du 2e tour avant la performance de cette année à Melbourne. « Aujourd’hui, c’était vraiment incroyable. Azarenka a déjà gagné ici et elle adore ce terrain. Elle a aussi beaucoup d’expérience ici », a déclaré Krejčikova à la fin.


TOURNOI DU GRAND SLAM – OP AUSTRALIE

(20 000 000$, surface dure)



Alexander Zverev fait tristement ses adieux à Melbourne où, en l'absence de Djokovic, il n'a pas pu saisir l'opportunité d'enfin accéder à son premier tournoi du Grand Chelem.  Photo : AP
Alexander Zverev fait tristement ses adieux à Melbourne où, en l’absence de Djokovic, il n’a pas pu saisir l’opportunité d’enfin accéder à son premier tournoi du Grand Chelem. Photo : AP

Huitièmes de finale (M), Tableau

MONFILS (FRA/17) – KECMANOVIC (SRB)
7:5, 7:6 (4), 6:3

BERRETTINI (ITA/7) – CARRENO B. SPA/19.

CHAPOVALOV (KAN/14) – A.ZVEREV (NEM/3)
6:3, 7:6 (5), 6:3

NADAL (ESP / 6) – MANNARINO (FRA)
7:6 (14), 6:2, 6:2

Lundi:
PÉCHEUR (ITA/11) – DE MINAUR (AVS/32)
CICIPAS (GRC/4) – FRITZ (USA/20)
ALIAS AUGER. (CAN/9) – CILIQUE (CRO/27)
MEDVEDJEV (RUS / 2) – CRESSY (USA)


Huitièmes de finale Femmes, Tableau

BARTY (AVS / 1) – ANISIMOVA (ZDA)
6:4, 6:3

PÉGULA (ZDA/21) – SAKARI (GRÈ / 5)
7:6 (0), 6:3

KREJČIKOVA (ČES / 4) – AZARENKA (BLR/24)
6:2, 6:2

CLÉS (États-Unis) – BADOSA (ŠPA/8)
6:3, 6:1

Lundi:
MERTENS (BEL/19) – COLLINS (ZDA/27)
HALEP (ROM/14) – CORNET (FRA)
SWIATEK (POL/7) – CIRSTEA (ROM)
SABALENKA (BLR/2) – KANEPI (EST)

Bénédict Lémieux

"Futur idole des ados. Évangéliste des zombies. Amical accro à la culture pop. Intellectuel de la télé d'une humilité exaspérante. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.