Ils les ont tapés ! La police française a arrêté des suspects dans le trafic de migrants via la Manche

La police française a arrêté 15 personnes soupçonnées d’appartenir à un syndicat international qui a aidé des personnes à traverser illégalement la Manche.

L’agence AFP en a fait part mardi. Les autorités ont arrêté les 15 personnes la semaine dernière et saisi environ 40 000 euros en espèces. Parmi les détenus figurent des Kurdes irakiens, des Roumains, des Pakistanais et des Vietnamiens.

Ces personnes ont pris contact avec des migrants dans des camps du village de Grande-Synthe près de Dunkerque dans le nord de la France, et les a amenés à naviguer sur de petits bateaux en Grande-Bretagnedit la police.

Une enquête sur ce réseau international de passeurs a débuté en octobre 2020. La police a déclaré que le réseau aidait au moins 250 personnes à traverser le Royaume-Uni dans de petits bateaux chaque mois – transportant jusqu’à 60 migrants à la fois.


Les passeurs réclamaient 6 000 euros pour chaque personne transportée et leurs bénéfices totaux atteignaient environ trois millions d’eurosa déclaré dans un communiqué le bureau de police français OCRIEST axé sur la migration illégale.

Selon les autorités françaises, 31 500 personnes ont tenté d’arriver en Grande-Bretagne depuis le début de l’année et 7 800 personnes ont été secourues dans la Manche.

Selon les autorités britanniques, plus de 25 000 personnes ont traversé illégalement la Manche cette année. Ce nombre est trois fois plus élevé qu’en 2020.

Damien Dupont

"Aficionado du bacon. Troublemaker. Créateur professionnel. Praticien d'Internet. Musicaholic. Écrivain total. Passionné de bière. Ninja de la culture pop."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.