Je préfère les anciens mérites

L’Association européenne de football (UEFA) a confirmé aujourd’hui lors d’une réunion du comité exécutif à Vienne la manière de pourvoir des places supplémentaires en Ligue des champions à partir de la saison 2024/25. L’avantage en places supplémentaires lors de l’expansion de 32 à 36 places sera donné aux ligues nationales et non aux clubs directement sur la base du succès historique.

Selon l’UEFA, le système de répartition des quatre places supplémentaires sera divisé en deux places pour les pays qui seront les plus performants dans cette compétition ces derniers temps, une place supplémentaire pour la cinquième ligue nationale en Europe, qui aura trois places directes en Ligue des champions. une place supplémentaire pour les vainqueurs des qualifications de champion national.

En plus de la place supplémentaire pour les vainqueurs des éliminatoires du championnat national, selon la proposition confirmée, une place supplémentaire serait attribuée aux ligues anglaise et néerlandaise pour le succès de leurs clubs dans la récente Ligue des champions et la France en tant que cinquième- ligue nationale classée.

La réforme de la Ligue des champions prévoit qu’à partir de 2024, 36 équipes au total s’affronteront dans cette compétition, soit quatre de plus qu’aujourd’hui. Le débat le plus houleux, cependant, a éclaté sur le sujet de l’attribution de quatre sièges supplémentaires dans cette compétition, et c’était aussi la question principale de la réunion d’aujourd’hui du Comité exécutif de l’UEFA.

L’UEFA tiendra son congrès annuel à Vienne. PHOTO : Denis Balibouse / Reuters

Le plan initial était de réserver deux sièges aux clubs qui avaient réussi cette compétition dans le passé, selon un système de cotes historiques, mais qui n’avaient pas fait leur chemin dans l’équipe d’élite européenne de leurs ligues. Cette proposition a rencontré de vives critiques de la part de l’Association des ligues européennes, ainsi que des supporters.

Dans les jours qui précèdent la réunion d’aujourd’hui, les personnes impliquées devraient parvenir à un compromis, qui a changé la formule et a donné la priorité au succès du club des pays dans leur ensemble.

« Avec la décision d’aujourd’hui, l’UEFA a prouvé qu’elle s’engage à respecter les valeurs fondamentales du sport et à défendre le principe fondamental d’une compétition ouverte, classée sur la base de la réussite sportive, qui est conforme aux valeurs de l’Union européenne. modèle de sport », a déclaré le président de l’UEFA, Alexander Ceferin.

Comme l’a ajouté Ceferin, l’UEFA a ainsi achevé un vaste processus de consultation impliquant les supporters, les footballeurs, les entraîneurs, les fédérations nationales, les clubs et les ligues. « Je suis extrêmement heureux que nous soyons parvenus à une solution unanime du Comité exécutif de l’UEFA, en collaboration avec l’Association des clubs européens (Eca), l’Association des ligues européennes et les fédérations nationales, pour approuver la proposition. C’est une nouvelle confirmation que le football européen est plus uni que jamais. »

Aleksander Čeferin est enthousiasmé par l'unité dans la famille du football.  PHOTO : Fabrice Coffrini / AFP

Aleksander Čeferin est enthousiasmé par l’unité dans la famille du football. PHOTO : Fabrice Coffrini / AFP

Lors de la réunion d’aujourd’hui, un soutien a également été apporté à la proposition de réduire le nombre de matches dans les travaux de groupe de 10 à 8. L’association de la ligue et les supporters ont mis en garde contre l’augmentation du nombre de matches ces derniers jours. Selon le système actuel, les équipes jouent six matches dans les préliminaires, puis les matches de relégation commencent par les huitièmes de finale.

Conformément à la réforme du système de compétition adoptée par l’UEFA lors du sommet de l’année dernière, les équipes disputeront la pré-compétition à partir de la saison 2024/25 selon le modèle dit suisse, une sorte de système de ligue où les clubs seront classés. par qualité.

La réunion d’aujourd’hui du Comité exécutif de l’UEFA est le premier acte d’un événement à Vienne, qui sera suivi demain par un congrès de l’Association continentale de football.

Christelle Bret

"Défenseur d'Internet. Pionnier de la culture pop. Praticien passionné du voyage. Fan total de café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.