Je veux d’abord un spectacle de Sagan

9.12. 2021 15:57

Les résultats ne les surprennent pas. L’équipe de France TotalEnergies, dont le maillot sera porté par le Slovaque Peter Sagan (31 ans) pour les deux prochaines années, est pleinement consciente de son crédit dans le monde du cyclisme. Pour cette raison, il n’attend pas de lui des performances de classe mondiale dès le début, il est primordial d’utiliser son potentiel marketing.

L’écurie française avec une tradition de 20 ans a beaucoup à voir avec le triple champion du monde, mais en même temps elle veut garder son comportement en public et soutenir sa liberté. « On aime ça et on veut soutenir le charisme de Sagan. C’est toujours basé sur un équilibre de spectacles et de performances. Ces deux choses ne se contredisent pas, ce que le cycliste slovaque prouve tout au long de sa carrière », Benoît Génauzeau, directeur sportif de TotalEnergies, a déclaré au portail français de la RTBF.

L’équipe de deuxième division du cycliste professionnel est évidemment très consciente que l’implication d’un natif de Žilina peut être une mine d’or pour lui d’un point de vue marketing. Les médias adorent Sagan en toutes circonstances, qu’ils subvertissent ensuite au public, et c’est justement ce qui attire les sponsors. « Nous n’avons jamais eu de pilote comme Peter, mais nous avons eu le coureur emblématique Thomas Voeckler, qui a continué à se donner quelque chose et à tendre la main au public. » continua Génauzeau.

Et surtout pour cette raison, les Sagans ont été autorisés à s’entourer de leur peuple dans leur écurie. « C’est un homme qui a besoin d’un environnement proche. C’est pourquoi nous avons décidé de l’accueillir avec certains de ses compagnons de voyage et une partie de son personnel pour être dans un environnement digne de confiance. » a expliqué le directeur sportif de l’équipe de France.

D’un autre côté, si TotalEnergies veut penser à accéder à la ligue supérieure – WorldTour, Peter Sagan devra également gagner. C’est pourquoi tout le monde dans l’équipe espère qu’après cinq ans à Bor, le nouvel environnement le ramènera au sommet, et qu’il attirera et motivera toute l’équipe. « Je vois son arrivée comme une aide au développement de notre projet d’équipe. Nous prévoyons que nous pouvons faire de grandes choses avec son arrivée. Nous voulons garder notre identité, et je pense que Peter veut retrouver son instinct et une certaine liberté. » dodal Benoît Genauzeau.

Bénédict Lémieux

"Futur idole des ados. Évangéliste des zombies. Amical accro à la culture pop. Intellectuel de la télé d'une humilité exaspérante. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.