Jumbo-Visma a-t-il accidentellement révélé s’il prévoyait toujours d’envoyer Roglič sur le Tour ?

Le célèbre journaliste sportif belge est convaincu qu’il a réussi à discerner entre les lignes les grandes courses de trois semaines que Jumbo-Visma a l’intention d’envoyer Primož Roglič dans la nouvelle saison.

journaliste belge Raymond Kerckhoffs a publié mardi un article intéressant pour le local Wielerflits avec titre « La bataille entre les dauphins de Jumbo-Visme s’intensifie ». Dans l’article mentionné, Kerckhoffs s’est concentré sur les coureurs de l’équipe actuellement la plus forte au monde, qui ne sont actuellement pas tout à fait à l’avant-garde en raison de la compétition exceptionnelle au sein de l’équipe, mais qui auraient l’un des rôles clés dans chacune des autres équipes. .

En début d’article, il se concentre ainsi sur les deux détenteurs du maillot rouge de cette année à la Vuelta, Robert Gesink et de Mike Teunissen, qui il y a deux ans aurait eu une place garantie dans la formation du Tour, mais cette année, les deux ont dû être déçus d’apprendre qu’il n’y avait pas de place pour eux. Le premier aurait même perdu l’envie de faire du vélo et aurait même envisagé la retraite, tandis que le second changera d’équipe en fin de saison.




Profimédia

Kerckhoffs est alors en conversation avec le chef d’équipe à Richard Plugge et l’entraîneur-chef de l’équipe Mesures Zeeman a débattu de la force de l’équipe Jumbo-Visme précisément à cause de son « banc de réserve » en termes de football. Qu’une sélection diversifiée d’excellents coureurs les rend si dominants entre autres, mais bien sûr c’est pourquoi la direction attend pas mal de décisions désagréables qui décevront certainement leurs coureurs.

Plugge souligne ensuite à quel point il est important que même les coureurs « de réserve » mettent constamment la pression sur leurs « coureurs de première classe », car ces derniers sont conscients qu’ils n’ont pas une place garantie dans l’alignement des courses les plus fortes du saison et doivent donc sans cesse faire leurs preuves.

Dans une conversation avec les dirigeants de Jumbo-Visme, Kerckhoffs a également évoqué la programmation du Tour de France de l’année prochaine. Tous deux se réjouissent d’une sélection très variée de coureurs, tandis que la décision sur la composition attendue devrait être prise courant novembre.

Jumbo-Visma |  Auteur : Profimédia


Profimédia

Cette saison, l’équipe néerlandaise a réussi à célébrer le Tour pour la première fois, donc à coup sûr tous les huit (Jonas Vingaard, Primož Roglic, Wout van Aert, Steven Kruijswijk, Sepp Kuss, Tiesj Benoot, Christophe Laporte et Nathan Van Hooydonck) est également en lice pour la course de toutes les courses de l’année prochaine, et en même temps l’équipe sera renforcée avec Wilcom Kelderman, Dylan van Baarle et Jan Tratnik, qui aimerait également jouer sur le Tour, et serait également dans la formation de n’importe quelle autre équipe Rohan Denis, Gesink, Cohen Bouwman et Sam Ooman, qui n’ont pas été sélectionnés cette année.

Plugge a ensuite abordé le débat, qui intéresse probablement le plus les fans de cyclisme slovènes. Une question du capitaine de l’équipe. Plugge ne cache pas son envie de débuter la plus grande course avec plusieurs capitaines, ce qui était son principal objectif lorsqu’il a signé le désormais retraité Tom Dumoulin, alors qu’il avait l’intention de s’attaquer au Tour avec jusqu’à trois capitaines, Dumoulin, Roglič et Kruijswijk seraient tous candidats aux premières places.

De plus, selon Kerckhoffs, l’un des plus grands souhaits de Plugge est d’attaquer des victoires dans les trois grandes courses de trois semaines (Giro/Tour/Vuelta) en un an. Avec Roglič et Vingaard, il compte dans ses rangs deux grands champions qui ont déjà prouvé qu’ils pouvaient gagner des Grands Tours. Mais comment répartir leurs apparitions après les grandes courses de trois semaines ?

Jumbo-Visma |  Auteur : Profimédia


Profimédia

Beaucoup craignaient que la malchance de cette année au Tour de France n’ait définitivement fermé la porte du Tour à Primož, car Jumbo-Visma était désormais censé ne parier que sur Vingegaard. Kerchkoffs a annoncé qu’il n’avait pas reçu de confirmation officielle, mais qu’il était capable de comprendre entre les lignes que l’année prochaine, les Néerlandais voulaient envoyer Roglič en tant que capitaine solo au Giro, puis qu’il devrait de toute façon attaquer le Tour avec Vingaard. Plugge a répondu qu’il était encore trop tôt pour faire une telle annonce et qu’une décision ne serait prise qu’en novembre.

Mais ensuite, il a quand même laissé entendre qu’il y avait quelque chose là-dedans… « Disons que nous prévoyons d’envoyer Roglič au Giro. Bien sûr, dans ce cas, nous voulons lui offrir plus d’aide que nous ne lui en avons offert il y a trois ans, lorsqu’il a attaqué pour la première fois au Tour d’Italie. C’est précisément pourquoi il est si important que nous ayons une équipe suffisamment profonde, afin que nous puissions rassembler une bonne équipe même pour le Giro autour de Primože », Plugge a conclu.

Christelle Bret

"Défenseur d'Internet. Pionnier de la culture pop. Praticien passionné du voyage. Fan total de café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.