Karembeu : Benzema est une machine qui mérite un ballon d’or

Le pouls de la finale de la Ligue des champions se fait de plus en plus sentir à Paris. L’une des deux fan zones officielles de la ville a ouvert jeudi matin devant la pittoresque cathédrale Notre-Dame. L’ouverture s’est déroulée en présence de l’ancien joueur de l’équipe de France et membre du Real Madrid Christian Karembeu, qui a également pris un peu de temps devant notre micro.

Activez les cookies de réseaux sociaux pour afficher le contenu des réseaux sociaux. Activer les cookies

Avant même de populariser le rôle du dernier footballeur fédéral sous le maillot du Real Madrid Claude Makeleleson compatriote a brillé au même poste Christian Karembeu. L’ancien international français a joué pour le White Ballet entre 1997 et 2000. Pendant cette période, il a remporté deux titres de Ligue des champions avec le Galaxy. Dans le premier de la saison 1997/1998, il a joué tout le match, dans le second en 2000, il était sur le banc.

Les joueurs du Real ont depuis remporté les lauriers les plus prestigieux du football interclubs cinq fois de plus, et Karembeu pense qu’ils le remporteront à nouveau samedi. « Le Real a un état d’esprit gagnant dans son ADN. Depuis le premier jour jusqu’à aujourd’hui, le club a traversé de nombreux moments difficiles, mais il a toujours réussi. Liverpool affrontera lui, qui a prouvé de quoi il était capable. Je pense que nous avons un grand match qui nous attend. .  »

L’une des plus grandes armes du peuple madrilène sera sans doute le compatriote de Karembeu Karim Benzémacette saison le meilleur buteur de la Ligue des champions avec 15 buts. « Il a montré qu’en plus de la connaissance du football, il avait également d’excellentes qualités de leader. Il a amené le Real au bord d’un nouveau laurier. C’est une machine qui mérite un ballon d’or », a-t-il déclaré. il a soufflé l’âme de Karembe sur le joueur de 34 ans.

Christian Karembeu a joué pour la France entre 1992 et 2002. PHOTO : AP

Il est fortement impliqué dans le football même après la fin de sa carrière professionnelle

Karembeu a également été membre de l’équipe de France pendant une décennie. En 1998, c’est au Stade de France, où aura lieu le spectacle de samedi, que débute le bras de fer pour la finale de la Coupe du monde, au cours de laquelle la France bat le Brésil 3-0. Deux ans plus tard, il devient également champion d’Europe.

Après une carrière d’acteur conclue en 2006 sous le maillot de Bastia, il s’essaie à plusieurs rôles liés au football. Il a travaillé un certain temps avec Arsenal en tant que spectateur (scout, op. Cit.), et depuis 2018, il est l’un des administrateurs du géant grec Olympiacos.

En tant qu’ambassadeur, il travaille également avec l’Association européenne de football. À cet égard, il a déclaré lors de notre conversation qu’il se sentait privilégié de pouvoir promouvoir la diversité, le respect et la tolérance à travers le football. Il a ajouté que la tenue d’un événement tel que la finale de la Ligue des champions est un grand honneur pour Paris et la France entière.

LIRE LA SUITE

Parce qu’il fait confiance à ses protégés et qu’il boit de la bière avec eux, ils le considèrent comme le meilleur

Il n’a pas pardonné à la France ses péchés passés

Fait intéressant, Karembeu, bien qu’ayant porté le maillot du coq gaulois jusqu’à 53 fois, n’a jamais chanté l’hymne français. La raison en est le passé controversé de la France avec ses anciennes colonies.

La famille de 51 ans est originaire de Nouvelle-Calédonie, où il est également né. Son arrière-grand-père a été amené en France de là en 1931 à la Foire coloniale de Paris, où lui, avec une centaine d’autres Kanaki (membres d’une tribu indigène de Nouvelle-Calédonie, op. Cit.), a été exhibé comme cannibale. Après une foire qui a duré six mois, la France a envoyé Kanake en Allemagne en échange de crocodiles.

« Moi aussi je suis kanak. On a dû mémoriser l’hymne à l’école primaire. Mais je ne vais pas le chanter car je connais trop bien l’histoire de mon peuple », a-t-il ajouté. Karembeu a expliqué sa décision il y a des années. Il a également ignoré le chant de l’hymne français Marseillaise dans sa carrière Lilian Thuram.

Christelle Bret

"Défenseur d'Internet. Pionnier de la culture pop. Praticien passionné du voyage. Fan total de café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.