La CE s’engage à traiter les résultats du CoFoE au cours de ce mandat

Bruxelles, 24 janvier (TASR) – La conférence plénière de la Conférence sur l’avenir de l’Europe (CoFoE) à Strasbourg, samedi 22 janvier, a réduit l’éventail des recommandations des citoyens issues des deux panels de citoyens déjà fermés. Le vice-président de la Commission européenne (CE), Maroš Šefčovič, qui était chargé de gérer le groupe de travail sur la santé du CoFoE, a déclaré à TASR que le groupe de travail sur la santé qu’il dirigeait avait réduit les recommandations des citoyens dans ce domaine à quatre domaines thématiques. .

Il a rappelé que la prochaine étape de son groupe de travail serait un débat structuré sur des sujets choisis en février. Il enverra ensuite un résumé des conclusions du groupe – comme dans le cas des autres groupes de travail – aux présidents des trois principales institutions de l’UE : les chefs du Conseil de l’UE, de la Commission européenne et du Parlement européen.

« Leur tâche sera d’adopter ces conclusions pendant la présidence française et de proposer leur élaboration ultérieure. Au nom de la Commission européenne, nous avons pris l’engagement politique que dès que la conférence se conclura par des résultats concrets, nous ferons tout notre possible pour arriver à ce terme leur mise en œuvre concrète, «  a expliqué Šefčovič. Le mandat actuel de la Commission européenne expire à la mi-2024.

Selon Šefčovič, la Commission européenne doit être préparée qu’après la conférence, elle devra créer de nouvelles politiques ou normes juridiques à certains égards. « Nous ferons tout notre possible pour y parvenir au cours de cette législature – nous sommes à peu près à mi-chemin de notre mandat. Il est donc clair que les recommandations des citoyens ont trouvé une mise en œuvre concrète. » dit Šefčovič.

Outre Šefčovič, les autres coprésidents de la Commission européenne, qui représentent l’exécutif européen – Věra Jourová et Dubravka Šuicová, ont utilisé la session plénière du CoFoE à Strasbourg pour des réunions directes avec les citoyens et des activités dans leurs groupes de travail.

Clément Beaune, secrétaire d’État aux Affaires européennes, qui présidait le groupe de travail sur les valeurs et l’État de droit, a également participé à la réunion au nom de la présidence française du Conseil de l’UE. « C’est un exercice participatif sans précédent avec les citoyens pour accélérer la réforme de l’UE », décrit ses impressions de la conférence.

Bénédict Lémieux

"Futur idole des ados. Évangéliste des zombies. Amical accro à la culture pop. Intellectuel de la télé d'une humilité exaspérante. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.