La crise énergétique menace aussi Planica, les Russes et les Biélorusses à la Coupe du Monde ?

Secrétaire général de la Fédération Internationale de Ski (FIS) Michel Vion lors de la discussion au Forum Nordicum à Kranjska Gora, il n’a pas exclu la possibilité que les organisateurs des matchs de la Coupe du monde de ski nordique et alpin soient contraints d’annuler les matchs en raison de la crise énergétique imminente. La crise énergétique pourrait entraîner de nombreuses annulations de matches de Coupe du monde, et la Fis s’y prépare, a admis Vion lors d’un forum de journalistes internationaux couvrant les sports nordiques à Kranjska Gora. Fis n’a actuellement aucun plan B, a déclaré Vion. « Les problèmes liés à la production de neige artificielle et aux événements qui se déroulent sous les projecteurs sont bien connus. Ce n’est pas facile quand les gens doivent économiser de l’eau et de l’électricité, mais des compétitions sont préparées et organisées. Nous sommes optimistes que nous pourrons le faire aussi », a-t-il dit.

Planica accueillera le Championnat du monde de sports nordiques, qui se déroulera du 22 février au 5 mars 2023. La Slovénie accueillera pour la première fois une si grande compétition de sports d’hiver. Alors que les matches de la Coupe du monde peuvent être annulés ou déplacés assez rapidement, les Coupes du monde ne peuvent pas être reportées à court terme. « S’il y a une annulation un mois avant la date prévue, ce n’est plus possible », a précisé le secrétaire général de la Fisa. La participation d’athlètes de Russie et de Biélorussie n’est pas non plus exclue aux WC de la vallée sous Poncami. Vion l’a également mentionné. Une telle possibilité est basée sur la position du Comité international olympique (CIO). Président Moka Thomas Bach à savoir, cela permet d’ouvrir une petite porte aux athlètes qui ne peuvent actuellement pas concourir en raison de l’agression russe contre l’Ukraine. Le sport devrait être indépendant de la politique, a déclaré Vion.

Le retour des athlètes russes et biélorusses sur la scène internationale n’est pas à prévoir lors des premiers matches d’automne des Coupes du monde. « Peut-être que les possibilités de leur retour sur la scène internationale s’ouvrent en décembre. Les athlètes des deux pays, bien sûr sans drapeau ni hymne, pourraient également se produire à la Coupe du monde », a expliqué Vion. L’année prochaine, les CM de ski nordique se tiendront à Planica, et les CM de ski alpin se tiendront à Courchevel et Méribel en France du 6 au 19 février.

Christelle Bret

"Défenseur d'Internet. Pionnier de la culture pop. Praticien passionné du voyage. Fan total de café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.