La FIFA et l’UEFA ont exclu les équipes nationales et les clubs russes de toutes les compétitions

Nyon, 28 fév (TASR) – La Fédération internationale de football (FIFA) et l’Union européenne de football (UEFA) ont éliminé lundi les équipes nationales et les clubs de Russie de toutes les compétitions. La peine pour l’invasion russe de l’Ukraine est valable jusqu’à sa révocation. La Russie ne participera pas au tirage au sort de mars pour la Coupe du monde 2022 au Qatar et le Spartak Moscou a terminé en huitièmes de finale de la Ligue européenne.

Le Comité international olympique (CIO) a recommandé à toutes les fédérations sportives d’exclure la Russie des compétitions internationales. La FIFA et l’UEFA ont répondu rapidement avec une déclaration commune. « Le mouvement du football est uni à 100 % et exprime sa solidarité avec les personnes touchées en Ukraine. Les présidents des deux organisations espèrent que la situation en Ukraine s’améliorera rapidement et significativement afin que le football puisse redevenir un vecteur d’unité et de paix entre les peuples,« répertorié sur uefa.com.

Les Russes devaient disputer les demi-finales des playoffs le 24 mars face à la Pologne. En cas de succès, ils affronteraient le vainqueur du match Suède-République tchèque dans la bataille finale pour une place au Qatar. Cependant, les Polonais et les deux rivaux potentiels en finale du barrage ont refusé de jouer contre la Russie en raison de l’invasion de l’Ukraine. L’équipe nationale féminine ne participera pas aux Championnats d’Europe de juillet en Angleterre, pour lesquels elle s’est qualifiée. Selon l’agence DPA, le club allemand RB Leipzig, qui devait à l’origine être un rival du Spartak Moscou, s’est qualifié directement pour les quarts de finale EL.

En outre, l’UEFA a mis fin à son partenariat de parrainage avec le géant de l’énergie Gazprom, détenu majoritairement par la Fédération de Russie, avec effet immédiat. Cela s’applique à la Ligue des champions, à l’EURO 2024 et à d’autres compétitions. Gazprom était l’un des plus grands sponsors de l’instance dirigeante du football européen, un contrat valable jusqu’en 2024, d’une valeur d’environ 40 millions d’euros par an.

Christelle Bret

"Défenseur d'Internet. Pionnier de la culture pop. Praticien passionné du voyage. Fan total de café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.