La France a arrêté 4 personnes en lien avec la mort de migrants en mer

PARIS, 24 novembre (TASR) – Le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin a déclaré mercredi que les autorités avaient arrêté quatre personnes qui pourraient être liées au naufrage d’un navire de migrants dans la Manche, qui a tué au moins 31 personnes. L’agence AP en a informé.

Le navire de migrants a coulé au large de la côte nord de la France près de la ville de Calais. Le parquet régional de Dunkerque a ouvert une enquête pour meurtre aggravé. Deux des quatre suspects jugés ont été traduits en justice mercredi.

Selon Darmanin, il y avait 34 personnes à bord. Les autorités ont trouvé 31 corps. Deux personnes ont survécu et une est toujours à la recherche. Le ministre critiqué « trafiquants criminels »qui ont fait courir le risque à des milliers de personnes d’essayer de traverser la Manche.

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a déclaré à propos de la tragédie de mercredi qu’il s’agissait de la plus grande perte de vie dans la Manche au cours d’un événement depuis qu’elle a commencé à collecter ces données, écrit la BBC sur son site Internet.

Un nombre record de migrants tentant de traverser le détroit entre la France et la Grande-Bretagne a entraîné une montée des tensions entre Londres et Paris, a indiqué l’agence AFP.

Selon l’agence britannique PA, plus de 25 700 personnes ont traversé le détroit cette année. C’est trois fois plus que le nombre total de ces migrants l’année dernière.

Bénédict Lémieux

"Futur idole des ados. Évangéliste des zombies. Amical accro à la culture pop. Intellectuel de la télé d'une humilité exaspérante. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.