La France envisage d’en envoyer plusieurs en Roumanie

La France prévoit d’envoyer plusieurs centaines de soldats en Roumanie, renforcer la sécurité de l’aile orientale de l’OTAN au cas où la Russie attaquerait l’Ukraine.

Le président français Emmanuel Macron a récemment déclaré que la France était « prête à poursuivre et à mener de nouvelles missions au sein de l’OTAN – notamment en Roumanie ».

La ministre de la Défense Florence Parly a déclaré à France Inter qu’elle s’était rendue en Roumanie jeudi 27 janvier pour évoquer le dossier. Elle a déclaré que la Roumanie était une « zone à haute tension » et devait donc être « sécurisée » et rassuré.

« Nous aurons bientôt une réunion avec les membres de l’Otan », a-t-elle déclaré, ajoutant que Paris envisageait d’envoyer « plusieurs centaines d’hommes » en Roumanie dans le cadre d’une « alliance de défense ».

Le Kremlin a envoyé plus de 100 000 soldats et armes lourdes aux frontières de l’Ukraine, selon l’Occident, qui craint que le Kremlin n’envahisse l’Ukraine.

Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a annoncé samedi qu’il se rendrait en Ukraine avec sa collègue allemande Annalena Baerbock les 7 et 8 février.

« J’ai assuré Dmytra Kulebu (ministre ukrainien des Affaires étrangères) de notre plein soutien et de notre solidarité avec l’Ukraine », a ajouté Le Drian.

Moscou demande à l’Occident un large éventail de garanties de sécurité, comme ne jamais autoriser l’Ukraine à rejoindre l’OTAN.

Ces demandes ont également fait l’objet d’intenses négociations, l’Occident avertissant Moscou des conséquences considérables en cas d’échec de la diplomatie et d’attaques russes. (tarr)

Stéphanie Charbonneau

"Créateur. Accro à la télévision typique. Praticien des médias sociaux adapté aux hipsters. Spécialiste de l'Internet. Entrepreneur maléfique."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.