La France et les Alliés vont retirer leurs troupes du Mali

La France, ses partenaires de l’UE et le Canada commenceront à retirer leurs troupes du Mali, a annoncé l’Elysée. La décision a été annoncée à l’issue d’un dîner de travail sur la situation au Sahel, organisé à Paris par le président français Emmanuel Macron et en présence du Premier ministre slovène Janez Janša. Les opérations antiterroristes au Mali devraient s’achever d’ici juin. Neuf soldats slovènes sont en mission au Mali.

« Les conditions politiques, opérationnelles et juridiques ne sont plus réunies » pour la poursuite effective de la coopération militaire dans la lutte contre le terrorisme au Mali, et donc une décision a été prise sur le retrait coordonné des troupes des opérations sur ce territoire, lit-on dans une déclaration conjointe adoptée avant le sommet UE-Union africaine d’aujourd’hui.

L’armée française au MaliPHOTO : AP

Dans le même temps, les États ont fourni « volonté de rester inclus dans la région » Sahel, ont-ils rapporté. Il y a actuellement un total de 25 000 soldats étrangers dans la région du Sahel en Afrique. La France a envoyé 4 300 soldats pour aider à lutter contre le terrorisme. L’objectif principal de la mission, connue sous le nom d’opération Barkhane, est le Mali, où jusqu’à 2 500 soldats français sont stationnés. La France dirige également une unité spéciale Takuba, à laquelle plusieurs pays européens ont apporté leurs troupes et dont la tâche est également de lutter contre le terrorisme, rapporte l’AFP.

La République de Slovénie ne coopère pas avec les membres de l’armée slovène dans l’opération Barkhane et les forces spéciales de Takuba, a expliqué le ministère de la Défense. La mission de l’UE au Mali (EUTM) compte actuellement neuf membres des forces armées slovènes. « EUTM Mali fait partie d’une approche globale et intégrée de l’UE pour le Sahel, mais aussi d’un effort international plus large pour la sécurité et la stabilité de la région. Dans les jours ou semaines à venir, des discussions auront lieu au niveau de l’UE sur Selon l’annonce de la France et la situation actuelle au Mali, la République de Slovénie reste attachée à la politique de sécurité et de défense commune de l’UE et, en ce sens, à une approche plus efficace au niveau de l’UE pour assurer la stabilité au Sahel. » ils ont écrit.

Le Premier ministre slovène Janez Janša et le président français ont également évoqué hier la situation au Sahel Emmanuel Macron. Lors de la réunion, ils ont échangé des points de vue informels sur la poursuite de l’engagement des États membres de l’UE, qui ont également une présence militaire au Mali et au Sahel.

Activez les cookies de réseaux sociaux pour afficher le contenu des réseaux sociaux. Activer les cookies

Bénédict Lémieux

"Futur idole des ados. Évangéliste des zombies. Amical accro à la culture pop. Intellectuel de la télé d'une humilité exaspérante. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.