La France tente de freiner la forte hausse des prix de l’énergie

Paris, 7 janvier (TASR) – Le gouvernement français travaille sur de nouvelles mesures pour limiter la forte hausse des prix de l’électricité. C’est ce qu’a déclaré vendredi le ministre des Finances Bruno Le Maire, qui craint leur influence politique négative à trois mois de l’élection présidentielle du pays.

« Regardez ce qui se passe au Kazakhstan, dans l’ensemble, cela montre ce qui peut arriver quand les prix de l’énergie explosent, c’est politiquement dangereux. » a déclaré le ministre aux journalistes.

Le ministre français des Finances Bruno Le Maire, photo d’archives.
Photo : TASR/AP

Les prix de l’énergie peuvent être un sujet sensible en France. L’augmentation de la taxe sur les carburants en 2018 a provoqué des mois de violentes manifestations de rue, qui ont abouti à un mouvement antigouvernemental plus large, les soi-disant gilets jaunes.

Alors que les prix de l’énergie ont fortement augmenté dans le monde l’an dernier, le gouvernement parisien s’est engagé à protéger les ménages en limitant à 20% la hausse des tarifs réglementés d’ici 2022. Cependant, les prix continuent d’augmenter et la baisse des taxes sur les prix de l’électricité, censée réduire leurs hausses de prix, ne suffit plus.

« Si nous ne trouvons pas de solution pour les tarifs de l’électricité dans les prochains jours, les Français verront une augmentation de 35 à 40% fin janvier. » dit Le Maire.

photo d’illustration
Photo : TASR/AP Photo


« Des milliers d’emplois sont en jeu. C’est pourquoi nous travaillons jour et nuit depuis deux semaines pour trouver une solution qui garantisse un plafond de 4% sur la hausse des prix de l’énergie et protège les entreprises grandes consommatrices d’électricité. » déclaré.

Paris a envisagé d’obliger l’énergéticien public EDF à vendre davantage de production nucléaire à ses concurrents à un tarif réduit, évitant ainsi des prix élevés sur les marchés de gros, qui devraient également se refléter dans un tarif réglementé pour les ménages.

Le Maire a ajouté qu’il s’était entretenu avec le directeur général d’EDF Jean-Bernard Levy et la commissaire européenne à la concurrence Margrethe Vestager, ainsi qu’avec d’autres commissaires européens au début du semestre de présidence française de l’Union européenne.

Frédéric Charron

"Amoureux de la culture pop subtilement charmant. Évangéliste d'Internet. Résolveur de problèmes à vie. Passionné de bière."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.