La France veut lancer une action en justice contre la Grande-Bretagne pour pêche

Paris, 17 décembre (TASR) – La France va demander à la Commission européenne (CE) d’engager une procédure judiciaire contre la Grande-Bretagne concernant un différend de longue date concernant les licences de pêche des navires français dans les eaux britanniques du Brexite. C’est ce qu’a déclaré vendredi le ministre français des Affaires européennes Clément Beaune.

« Dans les prochains jours, nous demanderons à la Commission européenne d’engager des poursuites judiciaires, des poursuites judiciaires, concernant les licences auxquelles nous avons droit. » Beaune a déclaré après que le président Emmanuel Macron a rencontré des représentants des pêcheurs et des représentants des régions concernées.

Les pêcheurs français affirment que la Grande-Bretagne et l’île de Jersey dans la Manche, qui fait partie du Royaume-Uni, retardent la délivrance de permis aux navires français qui auraient pu sillonner leurs eaux pendant des années avant que la Grande-Bretagne ne quitte l’Union européenne (UE).

Image d’illustration.
Photo : TASR/AP

Ce différend pourrait déboucher sur une guerre commerciale. Les pêcheurs du nord de la France ont déclaré cette semaine qu’ils intensifieraient les manifestations et bloqueraient les navires britanniques dans les ports français le long de la Manche.

La semaine dernière (11 décembre), la Grande-Bretagne a accepté de délivrer 23 autres licences aux pêcheurs français, mais la France prétend avoir droit à environ 80 autres licences du Royaume-Uni.

L’Union européenne a fixé au 10 décembre la date limite pour que Londres accorde des licences à des dizaines de navires de pêche français dans le cadre d’un accord commercial post-Brexit, Paris menaçant un litige européen s’il n’y a pas de percée dans le différend sur les licences.

Bénédict Lémieux

"Futur idole des ados. Évangéliste des zombies. Amical accro à la culture pop. Intellectuel de la télé d'une humilité exaspérante. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.