La gauche monténégrine a renvoyé les Slovènes proclamés chez eux



Božidar Simić, qui évolue en Bundesliga allemande depuis 2017, a sauvé trois penaltys en seconde période. Photo : EPA

Les Monténégrins ont sans relâche sauvé le but slovène, notamment grâce à leur attaquant circulaire Nemanja Grbović, ils ont joué trop de fois la défense slovène.  Photo : EPA
Les Monténégrins ont sans relâche sauvé le but slovène, notamment grâce à leur attaquant circulaire Nemanja Grbović, ils ont joué trop de fois la défense slovène. Photo : EPA

Au bout de l’avant-dernière minute, Simić a défendu le penalty de Gašper Marguč (il a défendu trois penaltys au total) et les espoirs slovènes étaient passés, car la victoire était nécessaire. C’est incroyable à quel point le championnat s’est mal terminé, il semble que les Slovènes aient finalement abandonné et ils s’en fichaient, la seule exception brillante était le gardien de but Urh Kastelic avec 10 défenses, qui a bien fait son travail (il a même marqué deux coups sûrs sur un but vide). « Nous étions gênés, déçus les fans« Marguč a été découvert. C’est définitivement une défaite, après quoi le sort du sélectionneur Ljubomir Vranješ est également très incertain. Kastelic en a également parlé : »Nous étions comme des poulets sans tête.« Vranješ n’a pas consacré une seule minute du match à Blaž Janc, membre de Barcelone.

« On était gênés, déçus les fans »

Vujović a été le premier buteur, Simić a brillé en 2ème mi-temps
Les lions monténégrins, qui se sont frayé un chemin vers la deuxième partie du Championnat d’Europe pour la première fois lors de la sixième tentative, ont tenté d’endormir au maximum les Slovènes avec un jeu lent, ce qu’ils ont très bien fait. Ils ont joué plusieurs fois la défense slovène, dans laquelle le bloc central a boité, ce qui a été avidement exploité par Nemanja Grbović (8 buts). Le premier buteur a été Branko Vujović (9), ancien joueur de Celje Pivovarna Laško. Le héros du match est aussi le gardien Simić, qui n’a sauvé qu’un seul tir en première mi-temps, puis trois pénalités.

Les cinq dernières minutes du match Slovénie – Monténégro

Blaž Blagotinšek (il a marqué quatre buts) n'a aucune raison d'être heureux à l'occasion de son 28e anniversaire.  Photo : EPA
Blaž Blagotinšek (il a marqué quatre buts) n’a aucune raison d’être heureux à l’occasion de son 28e anniversaire. Photo : EPA

Belle avance slovène en première mi-temps
Déjà le procès-verbal d’introduction indiquait que la défense slovène était au bord du gouffre. A la 13e minute, après une contre-attaque, Branko Vujović a marqué (5 buts en première mi-temps) et le Monténégro a pris l’avantage pour la première fois (8-7). Avec quelques défenses d’Urho Kastelic, qui remplaçait Jože Baznik, la balance penchait temporairement en faveur de la Slovénie. Après 20 minutes, Blaž Blagotinšek s’est occupé du premier avantage de deux buts (13:11), puis Tilen Kodrin (avec quatre buts en première mi-temps, le plus efficace des Slovènes) et Jure Dolenec, si bien que le tableau d’affichage affichait +4 (15:11). ), et à la mi-temps 19h16.


Le Monténégro, qui pourrait également être mené depuis le banc par le sélectionneur Zoran Roganović (il est revenu après l'infection), a fait irruption dans la 2e partie du Championnat d'Europe pour la première fois lors de la sixième tentative.  Photo : EPA
Le Monténégro, qui pourrait également être mené depuis le banc par le sélectionneur Zoran Roganović (il est revenu après l’infection), a fait irruption dans la 2e partie du Championnat d’Europe pour la première fois lors de la sixième tentative. Photo : EPA

Au bout de la 50e minute, les Monténégrins avaient déjà un résultat actif
En seconde période, les Slovènes ont continué à dormir en défense, mais l’attaque a toujours été efficace jusqu’aux minutes décisives. Domen Makuc a marqué 25:22 après une action imaginative, Kastelic a marqué 28:25 avec le deuxième but. Mais les trois buts suivants sont à nouveau marqués par les adversaires et à la fin de la 50e minute le drame se profile déjà à l’horizon. Les Slovènes n’ont pas trouvé et n’ont pas trouvé la bonne solution, à la 58e minute les Monténégrins ont également été soulevés par Nebojša Simić, qui a défendu Makuc avec un penalty. Nemanja Grbović – il était de nouveau sur la ligne – a établi le score final au milieu de l’avant-dernière minute. Les Slovènes n’ont même pas réussi à faire match nul, ce qui ne les aiderait de toute façon pas, ils terminent donc le championnat après seulement trois matches (victoire sur la Macédoine du Nord, défaite avec le Danemark et le Monténégro).

Suédois après un match nul avec les Tchèques en seconde période
Deux équipes nationales de chaque groupe de pré-compétition se qualifieront pour la prochaine compétition, à savoir le Danemark et le Monténégro du groupe A. La France et la Croatie avancent du groupe C, l’Allemagne et la Pologne du groupe D, l’Espagne et la Suède du groupe E (ils ont fait match nul avec le République tchèque et s’améliorent grâce à une meilleure différence de buts) et la Russie et la Norvège du Groupe F.

L’échec des handballeurs slovènes dans un match clé pour la promotion

Groupe A, Debrecen, Tour 3 :
SLOVÉNIE – MONTÉNÉGRO 32:33 (19:16)
Kodrin et Dolenec 6 chacun, Blagotinšek et Marguč 4 chacun, Kastelic 3, Mačkovšek, Makuc et Skube 2 chacun, Cehte, Poteko et Sokolić 1 chacun ; B. Vujović 9, Grbović 7, M. Vujović et Andjelić 5 chacun, Čepić 4, F. Vujović et Sevaljević 1 chacun.

Sanctions : 3/4 ; 3/6
Exclusions : 14, 10 minutes.
R K : Simović 50.

MACÉDOINE DU NORD – DANEMARK 21:31 (11:15)
Peshevski 6; Kirkelokke 9, Lindberg 4.

Lestvica:                             
DANSKA              3  3 0 0  95:65  6
ČRNA GORA           3  2 0 1  82:86  4
--------------------------------------
SLOVENIJA           3  1 0 2  82:92  2
SEVERNA MAKEDONIJA  3  0 0 3  70:86  0

Les meilleures équipes sont dans la deuxième partie.


Skupina C, Szeged, 3e pub:
UKRAINE – CROATIE 20:28 (13:18)
Artemenko 5, Horiha 4 ; Martinović et Šipić après 7.

EN FRANCE – SERBIE 29:25 (16: 7)
Mahé 6, Mem 5 ; Radivojević 7.

L’ordre: France 6, Croatie 4, Serbie 2, Ukraine sans points.

Groupe E, Bratislava, étape 3 :
BiH – ESPAGNE 24:28 (14:12)
Karačić 6; Casado 7, Marquez 4.

RÉPUBLIQUE TCHÈQUE – SUÈDE 27:27 (11:12)
Babk à Piroch po 5; Sandell à Wanne po 5.

L’ordre: Espagne 6, Suède et République tchèque 3, Bosnie-Herzégovine aucun point.

Groupe F, Košice, 3e tour :
SLOVAQUIE – RUSSIE 15:26 (9:19)

LITUANIE – NORVÈGE 29:34 (16:16)

L’ordre: Russie 6, Norvège 4, Slovaquie 2, Lituanie sans points.

Analyse de la première mi-temps
Analyse de la seconde mi-temps
Un enregistrement de tout le match

Bénédict Lémieux

"Futur idole des ados. Évangéliste des zombies. Amical accro à la culture pop. Intellectuel de la télé d'une humilité exaspérante. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.