La Japonaise a peur de revenir à Roland-Garros

Joueuse de tennis japonaise Naomi Osaka elle a admis qu’elle craignait de retourner à l’Open de France à Paris, craignant d’avoir offensé les fans de tennis l’année dernière lorsqu’elle a quitté le tournoi de manière controversée. Elle a décidé de cette décision parce qu’elle a été condamnée à une amende pour ne pas avoir rempli ses obligations médiatiques.

Elle a reconnu l’erreur, elle n’a pas l’intention de la répéter, comme en témoigne le fait qu’elle a préparé une conférence de presse avant le début du tournoi de cette année. « J’étais déprimé, je ne faisais pas ce qu’il fallait. Même maintenant, je ne me sens pas au mieux, à cause des événements de l’année dernière, je voudrais éviter tous ceux que j’ai offensés d’une manière ou d’une autre « , a déclaré l’ancien numéro un mondial et athlète le plus riche de l’année dernière à 55 millions de dollars.

« J’avais aussi peur de cette conférence, car je savais que je recevrais beaucoup de questions inconfortables », a ajouté le quadruple vainqueur du Grand Chelem. Elle a prouvé qu’elle n’était pas encore la mieux préparée psychologiquement à Indian Wells cette année, quand après la défaite au second tour, elle a répondu en larmes à la provocation du téléspectateur : « Je pense encore à cet événement, mais je me prépare aussi si ça se reproduit à Paris. Je pense que je pourrai mieux répondre à ça maintenant. »

Naomi Osaka lutte contre la dépression et la pression. PHOTO : Susana Vera / Reuters

Osaka, qui a chuté à la 38e place du classement WTA l’an dernier, alors qu’elle ne figure pas parmi les leaders à Paris, affrontera l’Américaine, à la 27e place du premier tour. Amando Anisimovodemi-finaliste parisienne en 2019. L’Américaine l’a éliminée au troisième tour de l’Open d’Australie cette année.

« On a aussi joué un match d’exhibition à Indian Wells, dans lequel elle m’a complètement devancé, donc j’espère obtenir plus de deux points », la Japonaise n’est pas la plus optimiste avant le début du tournoi.

Frédéric Charron

"Amoureux de la culture pop subtilement charmant. Évangéliste d'Internet. Résolveur de problèmes à vie. Passionné de bière."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.