La Semaine du cinéma français soutiendra également l’Ukraine

Bratislava, 3 mars (TASR) – La semaine du film français Crème de la Crème sera ouverte par le film suisse-franco-ukrainien Olga. Les organisateurs du spectacle ont changé le programme pour montrer leur solidarité avec l’Ukraine.

« Le thème du film est très d’actualité aujourd’hui – sur les émotions fortes, les valeurs, les attitudes et la politique. Le premier film du réalisateur français Elie Grappe raconte l’histoire d’un jeune gymnaste ukrainien, qui se déroule à l’époque d’Euromaidan. » Les organisateurs du spectacle présentent le film d’ouverture, qui a été présenté en première au Festival international du film de Cannes en 2021. Le principal représentant d’Olga a été joué par une jeune sportive ukrainienne de haut niveau, Anastasia Budiaškina, venue de Kharkov.

« Olga est un véritable drame humain en lien avec les événements tragiques actuels en Ukraine. C’est pourquoi nous avons, avec l’Ambassade de France et l’Institut français de Slovaquie, décidé de présenter le film en ouverture du festival. » Ivan Hronec de la société cinématographique Film Europe a déclaré à TASR.

Les téléspectateurs peuvent le regarder tout au long du spectacle, il sera projeté à Bratislava et dans d’autres cinémas en Slovaquie. L’intégralité des bénéfices de la projection du film sera reversée à l’Ukraine via l’organisation humanitaire People at Risk.

Le deuxième film de la soirée d’ouverture sera un film historique basé sur Les illusions perdues d’Honoré de Balzac, qui a remporté il y a quelques jours sept prix aux César du cinéma national en France, dont celui du meilleur film de l’année.

« Il sera possible de montrer sa solidarité et son soutien à l’Ukraine en faisant une contribution volontaire sur place dans le cadre de la soirée d’ouverture du défilé ou en envoyant une contribution via le compte transparent de l’organisation humanitaire People at Risk », a ajouté le responsable des relations publiques Marek Suchitra.

La 8e édition de la Créme de la Crème s’ouvrira le lundi 7 mars dans la salle de théâtre du Théâtre national slovaque (SND). Il se déroulera à Bratislava et dans d’autres cinémas de Slovaquie jusqu’au 13 mars.

Bénédict Lémieux

"Futur idole des ados. Évangéliste des zombies. Amical accro à la culture pop. Intellectuel de la télé d'une humilité exaspérante. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.