L’aventurier français Jean-Jacques Savin est mort en traversant l’océan Atlantique

L’aventurier de 75 ans s’est lancé dans une aventure depuis Sagres, dans le sud du Portugal, le 1er janvier. Son objectif était de traverser l’océan Atlantique par ses propres moyens. « Je pars en vacances en haute mer,», a-t-il plaisanté avant de partir, ajoutant qu’il ramerait huit heures par jour et qu’en cas de vent trop fort, il se replierait vers l’intérieur.

Dans sa pirogue de 8 mètres de long et 1,7 mètre de large, qu’il appelait son ami, le Français Jean-Jacques Savin prévoyait d’y passer trois mois. L’ancien parachutiste militaire, qui a fêté son anniversaire avec du champagne au milieu de la mer la semaine dernière, a décrit l’aventure de l’aviron dans les Caraïbes comme une forme de ridicule pour la vieillesse.

Son équipe rapporta cependant la triste nouvelle qu’il était décédé au cours de l’aventure. « Malheureusement, cette fois, l’océan était plus fort que notre ami, qui aimait beaucoup la voile et la mer,« C’était écrit sur le réseau social Facebook. En 2019, il a réussi à traverser l’Atlantique en 127 jours dans une capsule orange, rappelant un tonneau géant. A cette époque, il n’utilisait que les courants marins pour parcourir le parcours de 4 500 kilomètres, rapporte le Guardian.

Ce qui s’est passé n’est pas encore clair

Le mercredi 19 janvier, il a déclaré à ses partisans qu’il était aux prises avec des vents violents, qui ont prolongé son odyssée jusqu’à 900 kilomètres, et qu’il avait également des problèmes avec le fonctionnement des cellules solaires de son véhicule. « Ne t’inquiète pas, je ne suis pas en danger« , a-t-il assuré, ajoutant qu’il réparera tout à son arrivée à la marina de la capitale des Açores, Ponta Delgada.

Savin devrait déclencher deux signaux lumineux jeudi soir. Il a informé l’équipe qu’il avait de gros problèmes et une opération de sauvetage a été lancée immédiatement. Il est apparu pour la dernière fois au nord de Madère, au Portugal. Il n’y a eu aucun esprit ni aucune nouvelle à son sujet depuis lors, et la famille espérait toujours de bonnes nouvelles.

Selon les garde-côtes portugais, une pirogue renversée a été repérée dans l’eau vendredi au large des Açores, une chaîne d’îles de l’Atlantique Nord. Après que son équipe se soit inquiétée hier, l’aventurier a été retrouvé par un plongeur dans la cabine, mais n’a montré aucun signe de vie. Les circonstances exactes de la mort de l’ardent triathlète n’ont pas encore été clarifiées.

Bénédict Lémieux

"Futur idole des ados. Évangéliste des zombies. Amical accro à la culture pop. Intellectuel de la télé d'une humilité exaspérante. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.