Le coéquipier de Roglic a eu beaucoup de chance dans l’accident

Vingt huit ans Tiesj Benoot a parlé de l’accident sur les réseaux sociaux. L’un des hommes clés de la victoire du Danois Jonas Vingegaard lors de la course récemment conclue en France, il s’entraînait en Italie pour la dernière partie de la saison, lorsque, selon le journal belge, Het Laatste Nieuws a percuté une voiture dans l’une des descentes.

Il s’est cassé le cou dans le processus, et bien qu’un journal belge ait initialement rapporté que sa vie était en danger, Benoot l’a démenti sur les réseaux sociaux.

« Je vais bien. Hier, j’ai eu un accident dans les Alpes italiennes. Je suis dans un hôpital où ils me soignent très bien. Bien que la situation soit grave, les examens ont montré une petite fracture du cou, je n’ai jamais été hospitalisé danger de ma vie. Mon état est stable », a écrit le jeune homme de 28 ans.

Selon toute vraisemblance, cependant, sa saison est terminée, l’obligeant à manquer la Coupe du monde en Australie le mois prochain. Benoot est passé à Jumbo Visma avant cette saison et a enregistré une deuxième place dans la course d’un jour à travers la Flandre et deux troisièmes places, la première à l’Amstel Gold néerlandais et plus récemment à la Classique de San Sebastian.

Sur le Tour, il a été un assistant important à la fois pour Vingaard dans la victoire du Tour et pour son compatriote Sans van Aert dans la lutte pour le maillot vert. Il a récolté trois victoires dans sa carrière, la dernière il y a deux ans lors de la sixième étape de Paris-Nice. Il y a quatre ans, il a également célébré le test Strade Bianche de plus en plus populaire sur les chemins de terre toscans.

Christelle Bret

"Défenseur d'Internet. Pionnier de la culture pop. Praticien passionné du voyage. Fan total de café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.