Le cyclisme féminin se développe fortement – et le voyage est loin d’être terminé



Marianne Vos, légende du cyclisme féminin. Photo : EPA

124 cycliste est toujours en route vers la destination finale, qui sera sur le célèbre plateau Belle les filles dans Les concurrents vosgiens sont arrivés demain.

Pas mal d’erreurs ont été commises avant le départ dimanche de la caravane féminine sur les Champs-Élysées, affirmant qu’il s’agissait du premier Tour de France féminin.

Motards ils roulaient sur les routes françaises déjà au milieu du siècle dernier. Après 1984, des épreuves annuelles ont suivi, mais elles étaient le plus souvent limitées aux seules compétitrices de pays où les cyclistes professionnels étaient chez eux à l’époque.

Peu d’intérêt pour le cyclisme féminin
L’Union Cycliste Internationale est un amateurisme qui en était loin et qu’on appelait autrefois Western professionnalisme combiné dans le début des années nonante. C’est un gros transfert dans n’a pas amené le cyclisme féminin sur les routes françaises. On pourrait même dire que c’était un obstacle assez difficile pour le cyclisme féminin, qui était complètement dans ombres d’hommes. Mécènes dans rang il n’y avait pas d’équipes masculines, l’intérêt des médias était quasi nul. Et il en était de même pour les autres courses et aussi pour les performances féminines aux championnats du monde.

Pooley et Vos traîné chariot devant
Il y a 13 ans, la caravane des femmes s’était fait dire par les Français qu’il n’y aurait pas de course l’année prochaine. Emma Poole a ensuite exprimé l’idée que la course féminine est plus qu’une simple petite performance du Big Bow, mais elle n’a pas été entendue. Aux côtés de l’actuelle leader de la course féminine, la déjà légendaire Néerlandaise, Marianne Vospeu après l’annulation de la course, la Britannique a demandé aux organisateurs de relancer également le circuit cycliste féminin dans France, qui ferait partie intégrante de la course masculine.

Soutien aux militantes avec plus de 100 000 signatures
Les militants du cyclisme ont soutenu cela avec plus de 100 000 signatures, ce qui a finalement provoqué de manière surprenante la renaissance du contre-la-montre féminin. C’était ça dans ces dernières années en tant qu’oiseau migrateur, ils étaient des cyclistes dans Paris, Il enseigne et sur les cols Colombier et Isoard. L’automne dernier, l’ASO, qui s’occupe du Tour de France, révélait que nous allions dans 2022 verra huit étapes de la course féminine. Bien que le Giro, qui s’est terminé il y a trois semaines, comporte plus d’étapes, le Tour a déjà une meilleure base que la course rose. Une bonne partie de la clientèle de la course masculine est également pour les femmes. Surtout ceux qui s’occupent de la logistique.

Ils ont également trouvé un sponsor titre spécial pour la course féminine. Pour l’instant, le fonds du prix est beaucoup plus petit que celui de l’homme. Après tout, il y a aussi beaucoup moins d’étapes. Le plus important dans mais dans la période récente, les courses féminines ont également trouvé leur place sur les écrans de télévision, et par conséquent, il existe des droits de télévision.

Le cyclisme féminin a fortement progressé
C’est la tendance de toutes les organisations sportives les plus importantes depuis un certain temps. Le cyclisme féminin est dans a fortement augmenté au cours de la dernière période et ce chemin n’est pas encore terminé. Cependant, la part slovène en a également payé le prix, ce qu’elle a fait dans Les clubs masculins slovènes se sont également rencontrés dans le passé. Il y a de la place pour les individus, même maintenant. Nos cyclistes l’ont déjà confirmé, et les femmes s’efforcent également d’être au moins là. Et ici nous pouvons faire revivre les mots les notres le premier coureur à courir le Tour. Primož Čerin il était fou de joie d’avoir atteint sa destination finale.

Christelle Bret

"Défenseur d'Internet. Pionnier de la culture pop. Praticien passionné du voyage. Fan total de café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.