Le plan controversé de rénovation intérieure de Notre-Dame a reçu le feu vert



L’intérieur de la cathédrale Notre-Dame en avril de cette année, deux ans après un incendie mortel qui a détruit l’intérieur d’une église médiévale. Photo : AP

La rénovation fait craindre que Notre-Dame ne devienne « Disneyland politiquement correct »

Selon l’agence de presse française AFP, les autorités ecclésiastiques insistent sur le fait que le plan, qui fait partie d’un projet plus large de restauration de la cathédrale après l’incendie dévastateur de 2019, n’est pas révolutionnaire et qu’elles veulent seulement offrir aux visiteurs un accueil plus chaleureux.

Une lettre ouverte, qui n’a pas convaincu la profession
Et est concept les rénovations ont cependant suscité des critiques. Un avis a été publié dans le journal Le Figaro mercredi selon lequel le plan « gravement au détriment de décor et espace religieux «  et monuments gothiques. Une centaine de personnalités publiques ont signé l’avis, mais cela n’a pas affecté 20 experts de la Commission nationale du patrimoine culturel et architectural, qui a approuvé le plan jeudi.

« Les experts ont évalué positivement le programme de rénovation intérieure », ont-ils déclaré à l’AFP au ministère de la culture. Ils avaient quelques petites réserves, entre autres, ils voulaient voir un prototype de nouveaux bancs mobiles qui remplaceraient les anciennes chaises en paille.

Désormais également « officiellement résolue », Notre-Dame prévoit d’ouvrir jusqu’aux Jeux olympiques d’été de 2024

« Nous sommes très satisfaits de la décision, qui tient compte des principes généraux que nous avons définis, notamment l’éclairage et un système d’orientation des visiteurs », dit le prêtre Gilles Drouin, qui dirige un projet de restauration de l’intérieur de l’église.

Deux ans et demi après le drame
Feu 15 avril 2019, qui a détruit une grande partie du toit et de la tour de la cathédrale Notre-Dame, a secoué le monde entier. L’archidiocèse de Paris en a profité pour redécorer l’intérieur avant la réouverture prévue de la cathédrale en 2024. La cathédrale est visitée par environ 12 millions de personnes par an.

Street art et art contemporain dans la cathédrale
Le ministère de la Culture a également confirmé que l’un des noms dont les œuvres seront exposées lorsque des installations artistiques remplaceront certains confessionnaux du XIXe siècle est un pionnier du street art. Ernest Pignon-Ernest et d’autres artistes contemporains tels que Anselme Kiefer dans Louise Bourgeois. Une des idées est aussi de projeter des citations bibliques en différentes langues sur les murs des chapelles. De plus, un éclairage plus doux est fourni.

L’un des architectes parisiens est pour le journal The Art Un journal dit qu’il y a un danger que Notre-Dame se transforme en Disneyland.

Des critiques du journal Le Figaro ont appelé les autorités à respecter le travail de l’architecte Violette-la-Duca, selon les plans duquel la cathédrale du XIIe siècle a été rénovée à la fin du XIXe siècle dans le style gothique.

Bénédict Lémieux

"Futur idole des ados. Évangéliste des zombies. Amical accro à la culture pop. Intellectuel de la télé d'une humilité exaspérante. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.