Le premier navire transportant du grain ukrainien a atteint la côte turque

Le premier navire transportant du grain ukrainien a atteint la côte turque. (Photo : Reuters)

« L’inspection du navire par l’équipe d’inspection conjointe commencera mercredi matin », a indiqué le ministère turc de la Défense.

Il existe un centre de commandement et de contrôle conjoint à Istanbul qui coordonne l’exportation de céréales ukrainiennes à travers la mer Noire. Des représentants de l’Ukraine, de la Russie, de la Turquie et de l’ONU participent au centre et inspecteront conjointement le navire avant qu’il ne puisse poursuivre son voyage vers Tripoli, au Liban.

Il y a 26 000 tonnes de maïs à bord du Razoni, qui navigue sous pavillon sierra-léonais. Il s’agit de la première expédition dans le cadre de l’accord signé par les parties ukrainienne et russe à Istanbul en juillet avec la médiation de l’ONU et de la Turquie.

Le navire a navigué le long des côtes roumaines pendant la nuit avant d’éteindre son système d’identification automatique à 2 heures du matin, heure locale, rendant sa route introuvable via le site Web MarineTraffic. On ne sait pas encore pourquoi le système d’identification a été désactivé.

Lundi, tous les signataires de l’accord ont salué le départ du navire d’Odessa. C’est la première étape vers la levée du blocus des ports ukrainiens, qui a aggravé la crise alimentaire mondiale, rendant les importations alimentaires trop chères pour certains des pays les plus pauvres du monde.


Stéphanie Charbonneau

"Créateur. Accro à la télévision typique. Praticien des médias sociaux adapté aux hipsters. Spécialiste de l'Internet. Entrepreneur maléfique."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.