Leçon de handball féminin français pour les femmes slovènes inefficaces



Les Françaises étaient emmenées par l’attaquante du cercle Grace Zaadi Deuna pour une classe ou deux de mieux que les Slovènes, qui étaient loin du « jeu parfait » avec lequel elles ont brillé lors du 1er tour de la Coupe du monde en Espagne. Photo : EPA
Atterrissage brutal des handballeurs sur terrain réel

L’entame de match désespérée avec les premiers favoris de la Coupe du monde en Espagne a rapidement enseveli l’espoir que les Slovènes puissent surprendre les Français, comme ils l’avaient fait il y a quatre ans. Les contre-attaques éclairs et la défense de granit étaient une recette française qui a rapidement brisé le plan de la Slovénie pour le match.

Il leur a fallu un quart d’heure pour se réveiller

« Nous avons ouvert le match de manière catastrophique, notre jeu était loin de ce que nous avions convenu avant le match. Il nous a fallu un bon quart d’heure pour nous ‘réveiller’ et commencer à jouer de la manière que nous connaissons. C’est dur de rattraper chaque adversaire. » Surtout s’il y a de grandes Françaises en face. S’ils étaient plus concentrés dans la première partie du match, la différence finale serait beaucoup plus petite », a-t-il ajouté. a déclaré le premier tireur slovène du match de dimanche après le match Alja Varagić.

Alja Varagić : Nous avons commencé le match de manière catastrophique

Après la victoire d’ouverture sur le Monténégro par dix buts, l’équipe de Dragan Adžić a maintenant perdu par onze buts. Le match de mardi Slovénie – Angola (à 18h00 – diffusé sur TV SLO 2 et MMC) décidera de la percée en quarts de finale de la 25e Coupe du monde des handballeurs.

« Nous avons un combat extrêmement difficile devant nous mardi. Les Angolais sont extrêmement défavorables, ce sont des joueurs forts et rapides, ils devront être joués de manière très agressive en défense et intelligemment en attaque », a-t-il déclaré. a déclaré le joueur de 30 ans de Celje à propos du match clé de la Slovénie pour la promotion.

Le premier but des Slovènes était à la 14e minute du match

La première attaque appartenait aux Slovènes, mais ils l’ont gâchée, et les Françaises ont pris les devants avec une contre-attaque rapide par Laura Flippes. La série d’erreurs de la Slovénie s’est poursuivie et les champions olympiques menaient 4-0 après les cinq premières minutes, sans gardien Amre Pandžić cependant, la différence serait beaucoup plus élevée.

Ana Gros a arrêté de jouer après le premier but


Les Slovènes étaient derrière avec 0: 6, venant à 7:10, mais ont perdu la première mi-temps avec 8:13.  Alja Varagić et Tija Gomilar Zickero ont marqué deux buts chacun.  Photo: www.alesfevzer.com
Les Slovènes étaient derrière avec 0: 6, venant à 7:10, mais ont perdu la première mi-temps avec 8:13. Alja Varagić et Tija Gomilar Zickero ont marqué deux buts chacun. Photo: www.alesfevzer.com

En revanche, la gardienne française Laura Glauser a brillé encore plus et la Slovénie n’a marqué le premier but qu’au début de la 14e minute, alors qu’elle était en retard de 0: 6 et a marqué par quelqu’un d’autre que Ana Gros. Cependant, la première star slovène n’est pas entrée sur le terrain en raison de blessures à partir de la 14e minute pour des raisons préventives.

À la 18e minute, les Slovènes ont marqué pour la deuxième fois, alors qu’elle était précise de l’aile droite du but dans le filet Tija Gomilar Zickero.

Le Réveil de l’Attaque réalisé par Alja Varagić

Mais après 20 minutes d’un match à sens unique, les Slovènes se sont débarrassés de peu du tremblement et ont laissé le spasme offensif aux Français. Avec une série de 4-0, les protégés de Dragan Adžić sont revenus dans le jeu et l’ont réduit à 6-9, deux fois elle a joué avec brio Alja Varagić. Cependant, les Français ont su punir chaque erreur et ont finalement remporté la première mi-temps avec 13:8.

Les Français ont pressé jusqu’à la dernière seconde


Les Français sont les premières superpuissances du handball de la dernière période olympique, car ils ne font qu'intensifier leurs exploits et sont déterminés à ajouter un troisième titre mondial à l'or de Tokyo.  Photo : EPA
Les Français sont les premières superpuissances du handball de la dernière période olympique, car ils ne font qu’intensifier leurs exploits et sont déterminés à ajouter un troisième titre mondial à l’or de Tokyo. Photo : EPA

La deuxième mi-temps a commencé avec des remplacements de gardiens des deux côtés (Branka Zec en Slovénie), mais l’initiative était toujours clairement entre les mains des Français, qui ont augmenté l’avantage avec impatience et après dix minutes ont continué à mener de huit buts (19:11) . Sélecteur légendaire Olivier Krumbholz il s’est livré à de nombreuses rotations et éliminatoires de toute l’équipe, tout en donnant du repos aux joueurs du jeu, tandis que les réservistes persistaient avec des contre-attaques rapides jusqu’aux dernières secondes.

Au final, elle a été la meilleure buteuse des Françaises Estelle Nze Minko avec six buts, elle a marqué le dernier dans la dernière seconde, égalant ainsi la meilleure buteuse slovène Aljo Varagić. Elle était officiellement la meilleure joueuse du match Grace Zaadi Deuna, qui n’a eu besoin que de cinq tirs pour quatre buts. En Slovénie, Petra Kramar s’est montrée d’une efficacité identique, alors que les buts de Tjaša Stanko (1/6) et surtout Ana Gros (1/1), qui n’a joué qu’en début de match, ont manqué.

Départ de rêve (comme plusieurs fois)

Dans le match d’introduction du travail de groupe de vendredi, les Slovènes ont battu les Monténégrins avec 28:18, avec une défense disciplinée et une attaque efficace, ils n’ont pas laissé respirer les concurrents. Mais au 2e tour contre les champions olympiques de Tokyo et les doubles champions du monde de 2003 et 2017 et les champions d’Europe de 2018, une douche froide est venue pour les Slovènes.

Défaite de l’an dernier aux Championnats d’Europe par 10 buts

Les Français (l’équipe comprend également deux joueuses de Crimée – Allison Pineau et Océane Sercien Ugolin) sont les premiers favoris de la Coupe du monde de cette année, et ils ont confirmé leur force lors du premier match, dans lequel les Angolais ont gagné avec 30:20. Les Slovènes étaient également impuissants l’an dernier aux Championnats d’Europe à Herning, où la France a gagné avec 27:17. Bien meilleur est le souvenir de la Coupe du monde 2017, lorsque la Slovénie a battu la France dans les préliminaires avec 24:23.

Les Angolais impuissants face aux Monténégrins

Le Monténégro a battu l’Angola avec 30:20 (11: 9). Jovanka Radičević a été la plus efficace avec 12 buts pour les Monténégrins et Isabel Guialo avec six buts pour les Angolaises. En cas de victoire ou de match nul dans le match de mardi, la Slovénie sera dans la partie principale de la compétition, et en cas de défaite – avec le même nombre de points entre la Slovénie, le Monténégro et l’Angola – alors la différence de buts dans leurs matchs sera décider.

A l’issue de la première partie de la compétition, les trois meilleures équipes nationales du Groupe A feront irruption dans la partie principale, qui croisera ensuite la route des trois meilleures du Groupe B, qui comprend la Russie, la Serbie, la Pologne et le Cameroun.


25e CHAMPIONNAT DU MONDE DE HANDBALL FÉMININ

ESPAGNE 2021

GROUPE A, Granollers, Tour 2 :

SLOVÉNIE – EN FRANCE 18:29 (8:13)

Slovénie : Zec, Vojnovic, Pandzic, Novak, Gros 1, Omoregie, Zabjek, Stanko 1, Ljepoja 1, Zulic 1, Varagic 6 (1), Svetik, Beganovic 1, Mrmolja 1, Gomilar-Zickero 2, Kramar 4.

En France: Glauser, Darleux, Nocandy 1, Toublanc 1, Valentini 3, Pineau 2 (2), Lassource 3, Zaadi Deuna 4 (1), Niakate, Sercien Ugolin 1, Flippes 2, Horaček 1, Edwige 2, Foppa 1, Nze Minko 6 , Granier 2.

Sanctions : Slovénie 2 (1), France 5 (3).
Exclusions : Slovénie 10, France 6 minutes.
Carte rouge:.


MONTÉNÉGRO – ANGOLA 30:20 (11:9)
Radičević 12 ; Guialo 6.

ÉCHELLE

FRANCIJA           2 2 0 0 59:38 4
ČRNA GORA          2 1 0 1 48:48 2
SLOVENIJA          2 1 0 1 46:47 2
ANGOLA             2 0 0 2 40:60 0

Tour 3, mardi à 18h00 :
ANGOLA – SLOVÉNIE
Diffusé sur TV SLO 2 et MMC.

A 20h30 :
FRANCE – MONTÉNÉGRO


Groupe B :
Pologne – Russie 23:26 (10:16)
Serbie – Cameroun 43:18 (19: 9)

Srbija         2  2  0  0  68:39   4
Rusija         2  2  0  0  66:41   4
Poljska        2  0  0  2  44:51   0
Kamerun        2  0  0  2  36:83   0

Groupe C :
Roumanie
– Kazakhstan 38:17 (14: 9)
L’Iran – Norvège 9:41 (3:22)

Norveška       2  2  0  0  87:27   4
Romunija       2  2  0  0  77:28   4
Kazahstan      2  0  0  2  35:84   0
Iran           2  0  0  2  20:80   0

Groupe D :
la Suède – Porto Rico 48:10 (26: 5)
Ouzbékistan – Les Pays-Bas 17:58 (10:28)

Nizozemska     2  2  0  0 113:32   4
Švedska        2  2  0  0  94:25   4
Uzbekistan     2  0  0  2  32:104  0
Portoriko      2  0  0  2  25:103  0

Bénédict Lémieux

"Futur idole des ados. Évangéliste des zombies. Amical accro à la culture pop. Intellectuel de la télé d'une humilité exaspérante. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.