L’Eglise de France indemnisera les victimes sexuelles

Les évêques français ont accepté d’indemniser financièrement les victimes d’abus sexuels. Le président de la Conférence épiscopale, Mgr Éric de Moulins-Beaufort, l’a qualifiée d' »étape décisive ».

Selon l’AP, Moulins-Beaufort a déclaré lors d’une conférence de presse que l’Église catholique avait reconnu sa « responsabilité institutionnelle » et avait décidé de suivre la « voie de la reconnaissance et de la réparation ».

Des centaines de milliers de cas d’abus sexuels sur mineurs par des représentants de l’Église catholique

La réunion annuelle de la Conférence épiscopale a eu lieu environ un mois après la publication des résultats de l’enquête, qui a révélé la généralisation des abus d’enfants par des représentants de l’Église catholique française. Le 5 octobre, une commission indépendante enquêtant sur la maltraitance des enfants au sein de l’Église catholique romaine en France a publié un rapport de 2 500 pages, selon lequel il y aurait eu environ 216 000 cas d’abus sexuels sur mineurs par des responsables de l’Église catholique en France entre 1950 et 2020.

L’église était silencieuse sur les abus

La grande majorité des victimes étaient des garçons. Si les victimes d’abus au cours des sept dernières décennies incluent les victimes d’actes commis par des membres laïcs de l’église, tels que les enseignants des écoles catholiques, le nombre passera à 330 000, selon une commission indépendante. Elle a décrit dans le rapport qu’il y avait un secret « systémique » de tels abus dans l’église.

Les victimes paieront une compensation financière

« Nous nous sommes sentis dégoûtés et horrifiés par la grande souffrance que de nombreuses personnes ont vécue et continuent de vivre », a déclaré Moulins-Beaufort. conférence, et d’une part elle était attendue par les « croyants honteux » eux-mêmes. Le président de la Conférence épiscopale n’a pas donné de détails sur la compensation financière, notamment son montant.

Ne le manquez pas

Le pape François en Slovaquie : Il a rencontré Čaputová, Heger et a également visité Luník IX

Sacha Samuel

"Pionnier du café adapté aux hipsters. Créateur sympathique. Analyste primé. Écrivain. Érudit culinaire. Accro à la télévision. Ninja d'Internet."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.