LES JOUEURS DE HANDBALL SLOVÈNES impuissants face aux champions olympiques

L’équipe féminine slovène de handball a perdu contre la France 18:29 (8:13) lors du match d’aujourd’hui du 2e tour du Championnat du monde en Espagne à Granollers. La Slovénie a battu le Monténégro au premier tour du groupe A avec 28:18, et mardi elle affrontera l’Angola à 18h00.

* Mairie, 1211 spectateurs, juges : Marta et Vania Sa (Portugal).
* Slovénie : Zec, Vojnovic, Pandzic, Novak, Gros 1, Omoregie, Zabjek, Stanko 1, Ljepoja 1, Zulic 1, Varagic 6 (1), Svetik, Beganovic 1, Mrmolja 1, Gomilar-Zickero 2, Kramar 4.
* France : Glauser, Darleux, Nocandy 1, Toublanc 1, Valentini 3, Pineau 2 (2), Lassource 3, Zaadi Deuna 4 (1), Niakate, Sercien Ugolin 1, Flippes 2, Horaček 1, Edwige 2, Foppa 1, Nze Minko 6, Granier 2.
* Sanctions : Slovénie 2 (1), France 5 (3).
* Exclusions : Slovénie 10, France 6 minutes.
* Carte rouge:.

Les joueuses sélectionnées de l’expert monténégrin sur le banc slovène, Dragan Adžić, après une « performance parfaite » consécutive lors du match d’introduction de vendredi contre les Monténégrins, n’ont pas pu faire face aux grandes Françaises aujourd’hui. Les doubles champions du monde des tournois finaux en Croatie en 2003 et en Allemagne en 2017 et les champions olympiques de cette année de Tokyo ont été meilleurs dans la classe Granollers que les handballeurs slovènes, qui ont leur dernier match de groupe contre les champions d’Afrique d’Angola. mardi.

A l’issue de la première partie de la compétition, les trois meilleures équipes nationales du Groupe A feront leur entrée dans la partie principale, qui croisera alors les trois meilleures du Groupe B, qui comprend la Russie, la Serbie, la Pologne et le Cameroun, tandis que la quatrième- tournoi classé se poursuivra dans la coupe dite présidentielle pour le classement de la 25e à la 32e place.

L’élite slovène a immédiatement ressenti la puissance de la « machine à handball » française, où jouent également deux femmes de Crimée : Allison Pineau, 32 ans, et Océane Sercien Ugolin, 9 ans. Dans les premières minutes, elle n’a pas trouvé le moyen de battre la défense française de granit 6-0, alors Adžić – avec un écart de 0: 4 – a exigé la première minute de la pause à la cinquième minute.

Les Slovènes ont continué à améliorer leur jeu en défense, ils n’ont pas encaissé de but du tout dans les six minutes suivantes, mais le jeu en attaque a continué de faiblir. Ils ont marqué le premier but du match au début de la 14e minute, quand Ana Gros a marqué, mais entre-temps, ils avaient déjà cinq buts de retard (1: 6).

Jusqu’à la fin de la mi-temps, les handballeuses slovènes n’ont pas pu faire face aux grandes Françaises. L’une des héroïnes du match de vendredi, Amra Pandžić, les a sauvées d’un sérieux embarras. Après ses bonnes interventions, ils se sont un peu plus détendus en attaque, après avoir pris du retard 2: 9, ils ont fait un résultat partiel de 4: 0 et l’ont réduit à 6: 9, et ils sont allés à la grande pause avec un déficit de cinq buts (8:13).

La deuxième mi-temps a été plus ou moins le reflet de la première. Dans les quinze premières minutes, l’équipe d’Adžić n’a pas pu suivre le rythme soutenu dicté par de nombreux premiers favoris pour la victoire finale de la Coupe du monde de cette année en Espagne. Ils ont rapidement comblé l’écart de huit buts (8:16), en l’absence de Grosova – en raison d’une blessure à partir de la 14e minute pour des raisons préventives, elle n’a plus mis les pieds sur le terrain – et malgré une prestation copieuse et de bonnes périodes occasionnelles en le jeu, ils ne pouvaient pas faire face aux Français.

Alja Varagić a été le joueur le plus efficace de l’équipe nationale slovène dans le match d’aujourd’hui avec six buts, Petra Kramar a marqué quatre buts.

Bénédict Lémieux

"Futur idole des ados. Évangéliste des zombies. Amical accro à la culture pop. Intellectuel de la télé d'une humilité exaspérante. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.