Les Slovènes ont choqué l’une des meilleures équipes nationales du monde

Les Slovènes pour l’introduction du Championnat d’Europe au point face au Kazakhstan.

L’équipe nationale slovène a fait match nul 4: 4 (1: 1) contre le Kazakhstan lors de son match d’ouverture du Championnat d’Europe de futsal aux Pays-Bas. Les selectionnés Tomija Horvata affrontera l’Italie au 2e tour du groupe B lundi. Ce dernier jouera contre la Finlande aujourd’hui à 20h30.

L’équipe slovène a bien ouvert son septième EP. Bien qu’elle ait d’abord joué contre la favorite du groupe, qui a terminé à la fois le dernier Championnat d’Europe et la Coupe du Monde en demi-finale, elle est arrivée à un point avec une performance qui inspire l’espoir d’une percée dans les combats d’élimination, ce qui est l’objectif principal de la équipe slovène. Pour cela, la Slovénie doit décrocher l’une des deux premières places du groupe. Aujourd’hui, cependant, elle était proche de même trois points, car elle menait déjà par deux buts.

Comme prévu, l’introduction du match s’est déroulée sur l’initiative de terrain des favoris kazakhs, qui n’ont pas été assez précis dans les tirs. L’équipe slovène a également commencé à attirer de plus en plus l’attention sur elle-même, à la huitième minute, elle était sur le point de marquer Alen Fetić a effectué un angle du côté droit, et sur l’autre poteau de but le ballon est venu du ventre Mateja Fiderška a rebondi dans le cadre du but, que les Slovènes ont marqué deux fois en première mi-temps.

Trois minutes plus tard, les Slovènes prenaient également les devants, le gardien des invités Léo Higuita, qui participe souvent lui-même aux attaques, a perdu le ballon au milieu du terrain, et c’est tout Denis Totošković puis envoyé à un réseau vide. Une minute plus tard, les Kazakhs se sont retrouvés sans Alberta Akbalikova, car il a reçu un carton rouge après une collision avec le gardien de la Slovénie Nejc Brzelak.

La Slovénie n’a ensuite pas réussi à tirer parti de son avantage numérique, même si elle avait encore pas mal d’opportunités, entre autres Téo Turk raté complètement de près. Cependant, les rivaux ont égalisé à la 16e minute lorsqu’il a marqué d’une volée Douglas Junior.

Mais à la 23e minute, Fideršek s’est occupé de la nouvelle direction de la Slovénie avec un but encore meilleur, lorsqu’il a envoyé le ballon d’une volée du coin droit sous la jonction de la barre transversale et de la porte du but kazakh. Mais même cette fois, les Kazakhs ont rapidement égalisé lorsqu’il a touché le sol depuis le bord de la surface de réparation Biržan Orazov.

À la 31e minute, les Slovènes ont pris les devants pour la troisième fois du match, lorsqu’il s’est lancé dans l’attaque Žiga Čeh, qui a secoué Douglas Junior et envoyé le ballon devant Higuite dans le filet pour 3-2. Qui plus est, deux minutes plus tard, après une belle relecture, Turk a augmenté à 4 : 2.

Le Kazakhstan est revenu dans le match à la 36e minute en marquant Zomart Tokajev, un peu plus tard, les rivaux ont frappé une autre barre transversale et à la 39e minute, ils ont égalisé par Douglas Junior et sont arrivés à un point.

* Salle Martini Plaza, Juges : Pelissier, Berg-Audic (France).
* Buteurs : 1 : 0 Totošković (11e), 1 : 1 Douglas Junior (16e), 2 : 1 Fideršek (23e), 2 : 2 Orazov (25e), 3 : 2 Tchèque (31e), 4 : 2 Turc (33e) ), 4 : 3 Tokaïev (36e), 4 : 4 Douglas Junior (39e).
* Slovénie : Berzelak, Turk, Osredkar, Hozjan, Vrhovec, Lovrenčič, Kovačič, Bukovec, Totošković, Fetić, Čeh, Fideršek.
* Kazakhstan : Higuita, Taynan, Akbalikov, Douglas Junior, Orazov, Atantaev, Karagulov, Edson, Valiyulin, Yesenamanov, Tursagulov, Tokayev.
* Rumena kartona : Taynan, Orazov.
* Carton rouge : Akbalikov (12e).

 Skupina A:
- sreda, 19. januar:
Srbija - Portugalska       2:4 (2:2)
Nizozemska - Ukrajina      3:2 (0:1)

* Skupina B:
- četrtek, 20. januar:
Kazahstan - Slovenija      4:4 (1:1)
20.30 Italija - Finska

* Skupina C:
- petek, 21. januar:
17.30 Rusija - Slovaška
20.30 Poljska - Hrvaška

* Skupina D:
- sobota, 22. januar:
14.30 Gruzija - Azerbajdžan
17.30 Španija - BiH

Bénédict Lémieux

"Futur idole des ados. Évangéliste des zombies. Amical accro à la culture pop. Intellectuel de la télé d'une humilité exaspérante. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.