Les Suédois après la « loterie » vers une victoire prestigieuse sur les Finlandais



Les Suédois ont confirmé leur traditionnelle victoire dans le duel avec les Finlandais, avec qui ils n’ont perdu qu’une seule fois en cinq matches cette saison, mais donc le match le plus important – le match de Pékin 2022. Photo : Reuters

Alors Finlande comme Suède ils ont souverainement remporté les trois premiers matches. Le Finlandais est parti avec un total de 14: 4, les trois couronnes suédoises avec 11: 2, et l’extraordinaire égalité des deux superpuissances du hockey a également été confirmée lors de la confrontation du milieu à Tampere, que vous pouviez regarder sur TV SLO 2.

Les trois premiers buts du derby de hockey du Nord

Le revirement de la Finlande en deux minutes et secondes

Au milieu du 1er tiers, les Suédois ont couronné l’initiative inaugurale quand Adam Larrson s’est rapidement glissé derrière le but et a emmêlé le gardien Harry Satteri. Contre le cours du match, les Finlandais ont égalisé en début de 2e période après que le gardien Magnus Hellberg a laissé tomber le ballon après un tir apparemment pas trop dangereux. Mikka Lehtonena.

L’égalisation a finalement réveillé les hôtes, qui ont survolé la glace et en deux minutes et une seconde ils menaient, cette fois le défenseur Lehtonen était le passeur qui l’a trouvé devant la porte au deuxième but. Sami Vatanenqui a marqué pour la tête avec 2: 1.

Kellman a égalisé à 2-2 et a forcé les prolongations

Après 47 minutes de jeu, les locaux parvinrent à prendre l’avantage 1 – 0 grâce à Erik Gustafsson qui envoya le ballon après un centre de la droite. Joël Kelman. Il n’y a pas eu de but dans les cinq minutes de prolongation, donc le vainqueur du derby du nord a été décidé par des tirs au but.

Bemstrom a été le seul à profiter du penalty

Le joueur de 22 ans était le seul des dix artistes de la 2e série Emil Bemström, le premier héros de la victoire suédoise a été le gardien souverain Hellberg, qui a ajouté cinq défenses à la « loterie » à 29 défenses dès les 65 minutes du match. La Suède a franchi une étape clé vers la victoire dans le groupe B et donc le point de départ le plus favorable dans les combats d’élimination.

Tirs au but : le héros de la loterie suédoise Bemström avec les Finlandais

Timo Meier et Nico Hirschier sont les premières armes du Suisse à prendre la tête du groupe A à Helsinki.  Photo : EPA
Timo Meier et Nico Hirschier sont les premières armes du Suisse à prendre la tête du groupe A à Helsinki. Photo : EPA

Les Suisses ont également tiré sur les Slovaques

Cent pour cent des bénéfices après quatre matches sont conservés par la Suisse, qui a battu la Slovaquie 5 : 3. Timo Meier (à la 33e minute) et Nico Hirschier (à la 46e minute) ils ont été les premiers attaquants de la tablature suisse sur la balance dans un duel avec les Slovaques. La Suisse a dominé et tiré plus que la Slovaquie (30:16), qui a profité du gardien peu fiable Leonardo Genoni.

Mais il s’est rapproché au moment où c’était le plus nécessaire : dans les dernières minutes, le Suisse a défendu un match de deux minutes avec deux joueurs en moins, qui a ensuite été prolongé en raison du retrait du gardien slovaque.

Les Français n’ont finalement couronné que la victoire

L’Italie a mené avec un but de Luca Friga face à la France jusqu’à l’avant-dernière minute où Sacha Treille forcé une prolongation à seulement 66 secondes de la fin du temps réglementaire. Ils sont en annexe Coqs gaulois cela n’a pris que 64 secondes et Hugo Gallet a marqué pour gagner la France 2-1. Les Français ont abattu les Italiens avec 36:21.

Les Italiens, après avoir remporté leur premier point au championnat, affrontent désormais un duel pour rester dans l’élite avec le Kazakhstan, tandis que les Français peuvent désormais s’impliquer dans la lutte pour les quarts de finale.


La joie d'Hugo Gallet, qui a marqué sur une passe de Damien Fleury en prolongation pour une douce victoire de la France, qui s'est probablement déjà assuré une place parmi l'élite, à laquelle elle est revenue derrière le tableau vert.  L'Amiensien de 24 ans évolue depuis trois ans en Finlande, où il continuera à défendre les couleurs de l'équipe KalPa de Kuopia.  Photo : AP
La joie d’Hugo Gallet, qui a marqué sur une passe de Damien Fleury en prolongation pour une douce victoire de la France, qui s’est probablement déjà assuré une place parmi l’élite, à laquelle elle est revenue derrière le tableau vert. L’Amiensien de 24 ans évolue depuis trois ans en Finlande, où il continuera à défendre les couleurs de l’équipe KalPa de Kuopia. Photo : AP

Les Norvégiens ont cloué les Autrichiens

Un match tout aussi important a été disputé dans le groupe B. L’Autriche a pris l’avantage contre la Norvège via Dominique Heinrich après une victoire retentissante sur la République tchèque, mais les rênes ont ensuite été reprises. Ours polaires.

Il a frappé deux fois Mats Rosseli Olsen, Andréas Martinsen cependant, il a ajouté une passe au but et a été sélectionné comme joueur du match, que les Norvégiens ont remporté 5: 3.

Tampere est la dernière Grande-Bretagne avec un point, donc l’Autriche montre toujours de bons points avec trois points. Par conséquent, la Norvège est maintenant au moins temporairement à la 4e place du groupe.

Pour la deuxième année consécutive, la Slovénie et la Hongrie reviennent dans l’élite, remplaçant les dernières équipes du championnat de Finlande cette année.


85e CHAMPIONNAT DU MONDE DIVISION ÉLITE

GROUPE A, Helsinki

LA FRANCE – ITALIE
* 2 : 1 (0 : 1, 0 : 0, 1 : 0) – prolongations
Treille 59, Gallet 62 ; Frigo 15.

LA SUISSE – SLOVAQUIE
5 : 3 (1 : 1, 2 : 1, 1 : 1)
Malgin 1, Egil 24, Meier 33, Hischier 46, Herzog 60 ; Roman 11, Šlafkovsky 26, Takač 50.


Le héros slovaque des Jeux olympiques Juraj Šlafkovsky a égalisé contre la Suisse à 2: 2, ce qui était le premier but de la Coupe du monde pour le joueur de 18 ans, qui joue par ailleurs pour le TPS Turku en Finlande.  Photo : AP
Le héros slovaque des Jeux olympiques Juraj Šlafkovsky a égalisé contre la Suisse à 2: 2, ce qui était le premier but de la Coupe du monde pour le joueur de 18 ans, qui joue par ailleurs pour le TPS Turku en Finlande. Photo : AP

Échelle:

ŠVICA                  4  4 0 0 0 12
KANADA                 3  3 0 0 0  9
NEMČIJA                3  2 0 0 1  6
DANSKA                 3  2 0 0 1  6
FRANCIJA               4  1 1 0 2  5
SLOVAŠKA               4  1 0 0 3  3
ITALIJA                4  0 0 1 3  1
KAZAHSTAN              3  0 0 0 3  0

GROUPE B, Tampere

NORVÈGE – L’AUTRICHE
5 : 3 (1 : 1, 2 : 1, 2 : 1)
Roselli Olsen 8e, 48e, Martinsen 21e, Roymark 32e, Ronnild 60e ; Heinrich 7, Haudum 27, Schneider 57.

FINLANDE – LA SUÈDE
2 : 3 (0 : 1, 2 : 0, 0 : 1) – tirs au but
Lehtonen 24, Vatanen 26 ; A. Larsson 12e, Kellman 47e.

Les joueurs de hockey suédois ont battu les Finlandais après des tirs au but

Échelle:

ŠVEDSKA                4  3 1 0 0 11
FINSKA                 4  3 0 1 0 10
ZDA                    3  1 1 0 1  5
NORVEŠKA               4  1 1 0 2  5
ČEŠKA                  3  1 0 1 1  4
AVSTRIJA               4  0 1 1 2  3
LATVIJA                3  1 0 0 2  3
VELIKA BRITANIJA       3  0 0 1 2  1

Christelle Bret

"Défenseur d'Internet. Pionnier de la culture pop. Praticien passionné du voyage. Fan total de café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.