Les Suisses ont perdu sept points, Gajser au seuil du titre

À quelques pas du cinquième titre de champion du monde de motocross, quatrième de la catégorie élite MXGP Équipe Gajser (Honda). Au Grand Prix de Suède à Uddevalla près de Göteborg, il a remporté la deuxième place.

Son principal poursuivant a gagné Jérémy Seewer (Yamaha), qui trois courses avant la fin a réduit l’écart derrière la star de 25 ans de Pecs de sept points au 115 encore pratiquement insaisissable. Gajser aura une belle opportunité de s’assurer le numéro 1 rouge et le trophée du championnat en une semaine à partir de maintenant en Finlande. Ensuite, j’ai pu conduire en toute détente en France (le 21 mars) et en Turquie (le 4 septembre).

Le Français a remporté la première course Maxime Renaux devant deux autres pilotes Yamaha, le Suisse Seewer et le Néerlandais Glenn Coldenhof. Gajser, deuxième des qualifications derrière son coéquipier Mitch Evans, ressentait encore des douleurs aux orteils et au poignet après une vilaine chute lors du contre-la-montre de samedi, qui, comme il l’a dit avant la course, ne lui a pas laissé de séquelles graves. Il a pris un départ solide, sortant du premier virage en sixième, puis a rapidement gagné deux places avant de se contenter de la quatrième et de ne pas attaquer ses rivaux, mais en même temps ne permettant à personne de le menacer.

La piste en Suède est très diversifiée, les spectateurs ont apprécié la performance de Tim Gajser. PHOTO : Course Honda

Avant le GP de Suède, il avait un avantage de 122 points sur Seewer, l’écart ne s’est que légèrement rétréci, de sept points. Il reste trois courses jusqu’à la fin de la saison, la prochaine dimanche en Finlande, où le Slovène deviendra très probablement le champion. Il a gagné huit fois en 14 courses jusqu’à présent, mais il n’a pas été au mieux de sa forme récemment, terminant troisième en République tchèque et septième en Belgique plus récemment.

Il a montré que ses sensations de championnat ne l’avaient pas quitté à l’entame de la deuxième manche, lorsqu’il est passé de la cinquième à la deuxième place en quelques secondes d’une manœuvre exceptionnelle. Il n’y avait que Seewer devant lui, mais le Slovène ne l’a pas attaqué, car il savait que cela signifierait le risque de tomber et de démissionner. La course n’a pas été terminée par le vainqueur de la première course, Renaux, qui a fait une mauvaise chute peu après le départ, après quoi il a été renversé par un autre des rivaux à la traîne.

Seewer, qui a subi une commotion cérébrale en début de saison en Argentine, est en pleine forme ces derniers temps, remportant sa cinquième victoire en carrière et la troisième de la saison sur une piste difficile où les dépassements étaient très difficiles.

« J’étais conscient que la place de départ n’est pas si importante ici, donc je ne me suis pas donné à 100% samedi (6e place; op. p.). Le départ de la première manche s’est bien passé, j’ai senti que cette course pourrait être la mienne . Dans la deuxième manche, cependant, j’ai réussi à ‘holeshot’ et je n’ai pas lâché la tête. Je me sens excellent. Il y a encore quelques courses devant nous et je suis excité par ma forme « , a déclaré le fier Suisse de 28 ans, qui est conscient qu’il ne remportera pas le championnat. Pour laisser le championnat ouvert, il lui faudrait gagner plus de 15 points à Gajser sur la plage en Finlande, qui n’a pas à franchir les frontières et peut attendre sereinement la fin de la saison.

Tim Gajser est sûrement en route vers le titre.  PHOTO : Matej Druznik

Tim Gajser est sûrement en route vers le titre. PHOTO : Matej Druznik

Au Mondial, Gajser compte désormais 645 points, Seewer 530, l’Espagnol est troisième Jorge Prado, cette fois sixième, avec 496. Gajser en Finlande a besoin de 35 points pour mettre la touche finale, ce qui ne devrait pas être trop.

C’est dans la classe MX2 la plus faible Jean Pancar (KTM) a pris la neuvième place et 24 nouveaux points pour le Championnat du monde après avoir terminé 12e dans la première manche et sixième dans la seconde. Le Belge a fêté Jago Geerts avant les français Tom Viall et les Allemands Simon Langenfelder. Au Mondial, Geerts mène avec 637 points, Pancar est 12e avec 224.

La course aux points du Championnat d’Europe de Motocross s’est déroulée au même endroit. Dans la classe EMX125, un jeune homme est apparu Jaka Peklaj et a gagné cinq nouveaux points.

Christelle Bret

"Défenseur d'Internet. Pionnier de la culture pop. Praticien passionné du voyage. Fan total de café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.