Loeb est imparable ! Il révèle des plans de course pour l’avenir ! – Des sports

Juste quelques jours après sa 80e victoire en championnat du monde des rallyes (WRC)est Seb Loeb a eu 48 ans. C’est donc l’âge auquel la plupart de ses collègues avaient depuis longtemps accroché leur salopette à une patère. Mais le Français ne peut pas – il prouve qu’il est possible d’être compétitif même dans les années 50. En plus de revenir en WRC, qui est bien sûr sa discipline « maison », il a fait partie de la série de courses de SUV électriques Exreme-E pour la deuxième année consécutive, pilotant avec succès le Dakar pour l’équipe Prodriv.e.

Maintenant, cependant, le Français s’est vu offrir l’opportunité de pimenter la saison avec quelques courses de circuit supplémentaires. Il a surpris le public en apprenant qu’il allait a participé à la course d’ouverture de la série DTM à Portimao, au Portugal, où il conduira Ferrari 488 équipe AF Corse. Dans l’équipe, où le sponsor principal est bien sûr le partenaire de longue date de l’Alsacien à succès Red Bull (sous la forme de la marque de prêt-à-porter Alpha Tauri), il remplacera le Néo-Zélandais Nick Cassidy, qui a dû jouer dans la série E.

Bien sûr, l’asphalte de course ne lui est pas étranger

L’asphalte de course Loebu n’est bien sûr pas une base étrangère – lEn 2014 et 2015, il a été vice-champion du monde du circuit (alors toujours pour l’équipe Citroën), il a conduit 24 Le Mans et aussi une course de série GT3, sur laquelle le DTM moderne est basé. Organisateur, l’ancien pilote de F1 Gerhard Berger, il peut, bien sûr, être plus que ravi d’avoir réussi un tel boom médiatique pour la course d’ouverture de la saison. En plus du casting vedette, l’Autrichien pourra également s’attendre à une liste complète des engagés, puisque 29 voitures seront au départ cette année. Pour une série qui était au bord de l’effondrement il y a deux ans, c’est bien sûr une réussite remarquable.

Cependant, il est possible que Loeb participe à une autre course, car le calendrier du Néo-Zélandais chevauche à certains endroits la série de Formule E, où il participe également. Loeb et Red Bull sont tous deux prudents – ils veulent d’abord voir comment le Français polyvalent se comportera dans la voiture de course GT3, puis ils chercheront probablement des opportunités pour continuer la saison. Sinon, Loeb poursuivra également ses performances en Championnat WRC lors du Rallye du Portugal le 19 mai.

Christelle Bret

"Défenseur d'Internet. Pionnier de la culture pop. Praticien passionné du voyage. Fan total de café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.