L’UE a approuvé un contrat pour acheter jusqu’à 60 millions de doses de vaccin Valneva



Photo : Reuters

Les membres de l’UE pourront le faire en vertu du traité v acheté environ 27 millions de doses de vaccin l’année prochaine. De plus, le contrat prévoit la possibilité de v en 2023, ils achèteront jusqu’à 33 millions de doses. Le contrat permet également d’adapter le vaccin aux nouvelles versions. « La pandémie n’est pas encore terminée. Tous ceux qui peuvent le faire doivent être vaccinés », Ursula von der Leyen, présidente de la commission, a rappelé.

Vaccin Vagues autrement à approuver par l’Agence européenne des médicaments (EMA).

Valneva est une société européenne de biotechnologie qui développe un vaccin avec virus inactivé. Il s’agit d’une technologie vaccinale traditionnelle utilisée depuis 60 et 70 ans, respectivement. avec des méthodes éprouvées et un haut niveau de sécurité, ils ont expliqué v commission.

Cette technologie est utilisée pour la plupart des vaccins contre la grippe et de nombreux vaccins pour enfants. C’est le seul vaccin en Europe convoitise-19 avec virus actuellement inactivé v essais cliniques. Jusqu’à présent, l’UE a conclu des contrats pour l’achat du vaccin contre convoitise-19 avec Pfizer /BionTechModerna, AstraZeneca, Janssen Pharmaceutique VNSanofi-GSK, CureVac dans Novavax. Les vaccins des quatre premières sociétés ont également été approuvés pour une utilisation par l’EMA v Je-ju.

Différence dans la dose de rappel

La politique incohérente des membres de l’UE concernant la dose de rappel du vaccin contre convoitise-19 soulève des craintes de confusion v saison touristique d’hiver. Certains membres, comme la France, décident qu’une dose de rappel sera une condition pour covidno certificat, ce qui peut saper le système actuel de libre circulation avec ce certificat.

Le président français Emmanuel Macron est v a annoncé mardi que pour les plus de 65 ans, une dose de rappel à partir de la mi-décembre serait une condition pour covidno certificat. Décisions similaires v en conjonction avec des troisièmes doses sont également acceptées ou prévues v Autriche et Belgique.

L’annonce française fait craindre une confusion v saison touristique d’hiver v À l’UE, car on ne sait pas ce qui va se passer avec validité covidnih certificats actuellement utilisés au niveau de l’UE pour le franchissement sans heurt des frontières intérieures.


Il n'existe actuellement aucune approche uniforme de la part des membres concernant la dose de rappel.  Photo : Reuters
Il n’existe actuellement aucune approche uniforme de la part des membres concernant la dose de rappel. Photo : Reuters

Selon les règles applicables – le décret sur covidnem certificat – il ne devrait y avoir aucune restriction de voyage au sein de l’Union pour les vaccinés avec toutes les doses et les patients. Cependant, les membres sont d’accord avec la commission pour ajuster les règles ou les recommandations, qui tiendraient également compte de la dose de rappel. Des décisions sont attendues v dans les prochaines semaines, a déclaré aujourd’hui le porte-parole de la commission, Christian Wigand.

Au moment de l’adoption de la législation existante, il n’était pas question d’une dose de rappel. À cette époque, une personne ayant reçu deux doses de vaccin était définie comme une personne entièrement vaccinée Biontecha et Pfizer, Moderna et AstraZeneca, ou une dose du vaccin Janssen Pharmaceutique VN.

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a approuvé une troisième dose de rappel du vaccin début octobre convoitise-19 de Pfizer /BioNTech à utiliser chez les personnes de plus de 18 ans. Pour les personnes dont le système immunitaire est gravement affaibli, l’EMA a approuvé le vaccin Moderna en plus de Pfizer.

En stock avec Les directives de l’EME devraient donc appliquer la dose de rappel aux humains avec système immunitaire affaibli, mais peut également être utilisé v dans d’autres cas, chez les plus de 18 ans. Mais ce sont des orientations scientifiques, les décisions sont v entre les mains des membres, ils ont souligné v commission.

La Commission européenne insiste également sur la nécessité de distinguer la libre circulation au sein de l’Union, qui s covidnim certificats délivrés au niveau de l’UE, et l’utilisation du certificat v à d’autres fins, qui est réglementée au niveau national, par exemple, il appartient à chaque Membre de décider de l’utilisation du certificat pour l’accès aux restaurants et aux concerts.

Damien Dupont

"Aficionado du bacon. Troublemaker. Créateur professionnel. Praticien d'Internet. Musicaholic. Écrivain total. Passionné de bière. Ninja de la culture pop."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.