Middlesbrough – OM : deuxième défaite d’affilée pour Marseille, malgré la première de Jonathan Clauss

En préparation en Angleterre, l’Olympique de Marseille a disputé, ce vendredi 22 juillet, son troisième match de classement, face à Middlesbrough (Championnat), avant la reprise de la Ligue 1. Par ailleurs, comme face à Norwich, les Phocéens ont sombré dans le temps partiel final avec les révolutions. (2-0). Le chantier s’annonce donc encore immense pour Igor Tudor. Plus le planning avance, plus l’Olympique de Marseille stresse. Sept jours après avoir été débarrassés par Norwich (3-0), les Phocéens ont sombré à Middlesbrough (2-0), ce vendredi 22 juillet. Les progressions réalisées à la mi-temps, notamment en défense, ont été meurtrières pour les Olympiennes. D’autant plus que odieusement ils ne se consolent pas non plus, tentant de créer des situations. Pourtant, après dix premières minutes paresseuses, ils prennent peu à peu le contrôle de la partie. Organisé autour d’un 3-2-4-1, Marseille a pu compter sur la puissance de Touré et les belles premières minutes de Mbemba pour se projeter. Là encore, même une fois dans les trente mètres contraignants, il était difficile de provoquer des circonstances, faute de domination et de développement spécialisés. Il faudra avoir confiance que la 37e minute verra la véritable première circonstance marseillaise. Quoi qu’il en soit, ni Milik, qui effectuait son retour, ni Gerson n’ont su tromper le gardien américain de ce groupe anglais.

Marseille terne après la pause, Clauss le principal spot brillant
Après être revenu de l’espace de stockage, Igor Tudor a de nouveau décidé d’expulser Caleta-Car et Balerdi dans sa sauvegarde à trois. De plus, les deux hommes, comme contre Norwich, ont passé une nuit terrible. Tous deux engagés avec les deux objectifs de Middlesbrough, ils ont en fait perdu des points pour garantir une place de titulaire.

Lisez AUSSI. Mercat. Ronaldo à Marseille ? La réaction divertissante de l’OM face à l’activation des alliés

Chose que Jonathan Clauss, qui est entré dans l’heure de jeu de ses minutes les plus mémorables au-dessus de sa tête et chemise blanche, n’a plus accompli. Plus aventureux qu’Under, l’ancien Lensois a obtenu trois véritables circonstances objectives pour espérer faire revenir les Marseillais dans le match. En tout cas, sans fin. Les Phocéens perdent ainsi intensément face à un groupe de deuxième division anglaise et continuent de stresser, puisqu’ils affrontent le Betis Séville dans une semaine pour le quatrième match de préparation.

Bénédict Lémieux

"Futur idole des ados. Évangéliste des zombies. Amical accro à la culture pop. Intellectuel de la télé d'une humilité exaspérante. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.