Pedersen a mis fin à une disette de neuf mois, Roglič continue d’être en excellente position



Mads Pedersen, le champion du monde 2019 de course sur route, a fêté sa 20e victoire de sa carrière professionnelle et la première de ces neuf derniers mois pour l’équipe Trek-Segafredo. Photo : EPA

Les cyclistes devaient parcourir 190 kilomètres et 1929 mètres de dénivelé entre Vierzon et Dun-Le-Palestel, dont trois ascensions de 3e catégorie, où s’est terminée une longue échappée de trois cyclistes, à laquelle Thomas De Gendt, spécialiste de telles expérimentations, a participé. . Le sprint cible était en montée, le plus raide était juste à la fin (jusqu’à 7%). Seuls ceux qui étaient tout le temps en tête pouvaient compter sur la victoire d’étape, beaucoup (dont Luka Mezgeca) ont été stoppés par une chute, dans laquelle le détenteur du maillot jaune Christophe Laporte a été impliqué dans le dernier kilomètre.

De la meilleure façon j’ai oublié le pitch d’hier
Dans le groupe dilué, Pedersen a été le plus fort, au sprint il a gardé l’avantage sur la concurrence pour plus que la longueur du vélo : « Nous n’avons pas eu de chance hier, et à la fin la chaîne s’est détachée. Aujourd’hui, nous voulions tout rattraper et les gars ont fait un excellent travail, m’amenant à une position idéale. Après une longue période, j’ai de nouveau gagné les World Series, qui sont le meilleur voyage pour les classiques à venir dans les semaines à venir,« Pedersen était content de sa première victoire en neuf mois (20 au total).

Roglič attend le chronomètre de demain
Le deuxième était le Français Bryan Coquard, le troisième Belge Wout van Aert, qui était considéré comme le favori, mais qui ressent probablement encore les effets de la chute de lundi. L’étape mouvementée était trop exigeante pour le vainqueur d’hier Fabio Jakobsen, et Dylan Groenewegen a également abandonné bien avant la ligne d’arrivée. Luka Mezgec a remporté la 24e place. Primož Roglič a atteint la ligne d’arrivée dans le groupe de tête à la 36e place. Il a terminé deuxième du sprint lancé à Balsac (19 km avant la ligne d’arrivée), il a donc obtenu deux secondes de rebond. Il accuse neuf secondes de retard sur Laport au classement général, et mercredi déjà beaucoup le voient en maillot jaune, alors que la caravane attend un chronomètre long de 13,4 km (Domérat – Montluçon).

En Italie, un profil identique, mais avec une finition plate

La 2ème étape de la course Tirreno-Adriatico se terminera bientôt. Après le chronomètre d’introduction, où il portait le T-shirt bleu du leader Philippe Ganna (Ineos Grenadiers), les cyclistes quitteront la côte tyrrhénienne avec une étape de 219 km de Camaiore à Sovicille. 2144 mètres de dénivelé et un profil similaire à celui de la France : première partie plate et trois dénivelés dans les 60 derniers km. La différence, cependant, est dans la finition, qui est complètement plate et comme commandée pour le calcul des sprinteurs. Caleb Ewan, Mark Cavendish, Tim Merlier, Elia Viviani…

Tadej Pogacar après une belle balade à l’heure, il espère une journée calme et une régénération sur le vélo. Les étapes décisives des deux courses par étapes les plus prestigieuses du printemps se déroulent ce week-end, les étapes de montagne du samedi étant essentielles.


Barème UCI : Pogačar a mille points d’avance sur van Aert

Après avoir remporté les Strade Bianche, Pogačar a augmenté son avantage sur van Aert à plus de mille points dans le dernier classement UCI. Cette semaine, les premiers coureurs mondiaux défendent les points de l’an dernier : le Slovène a fêté De la Tyrrhénienne à l’Adriatique, tandis que le Belge a terminé deuxième au général, et tous deux ont célébré une ou deux victoires d’étape.

Avec sa première victoire depuis 2017, obtenue au Grand Prix de Laguieglie, Jan Polanc se hisse à la 139e place. Dans le même temps, son équipe des Émirats arabes unis et celle de Pogačar ont encore consolidé leur avance au classement par équipe (seuls les points de cette année des dix meilleurs coureurs de chaque équipe comptent).

La Slovénie a consolidé sa deuxième place dans les équipes nationales, également parce que l’Italie a poussé la France hors de la troisième place. Les points des huit meilleurs individuels remportés au cours des 52 dernières semaines sont ajoutés au classement de l’équipe nationale.

Christelle Bret

"Défenseur d'Internet. Pionnier de la culture pop. Praticien passionné du voyage. Fan total de café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.