Pidcock après le titre olympique à la médaille d’or européenne



Thomas Pidcock était en tête tout le temps dans la seconde moitié de la course, et à l’entrée du dernier tour, il avait déjà un tel avantage que la médaille d’or était plus que la sienne. Photo : Reuters

Pidcock a ajouté un titre européen au titre olympique de Tokyo l'an dernier et est également l'actuel champion du monde de cyclocross.  A Wollongong fin septembre, il participera au Mondial du cyclisme sur route, où il figurera dans le cercle élargi des favoris de la course sur route.  Photo : Reuters
Pidcock a ajouté un titre européen au titre olympique de Tokyo l’an dernier et est également l’actuel champion du monde de cyclocross. A Wollongong fin septembre, il participera au Mondial du cyclisme sur route, où il figurera dans le cercle élargi des favoris de la course sur route. Photo : Reuters

Le champion olympique Pidcock (sa vitesse moyenne était très élevée, près de 27 km/h) justifiait le rôle de favori. À la fin du premier tour, il était 27e, mais au début du quatrième, il a déjà rattrapé ses rivaux, puis a attaqué violemment à plusieurs reprises et a finalement secoué les poursuivants les plus proches.

Que la médaille d’or serait la sienne, c’était déjà plus que clair en entrant dans la dernière des huit manches. Avec cela, Pidcock, 23 ans, poursuit son excellente saison, au cours de laquelle il a impressionné pour la dernière fois au Tour de France en remportant la 12e étape avec l’arrivée à l’Alpe d’Huez.

La lutte pour les médailles restantes était plus excitante aujourd’hui dans le Parc olympique, car il y avait huit cyclistes dans le groupe.

Il a joué des Slovènes Hâte du délai, qui a subi une opération il y a dix jours pour corriger son arythmie cardiaque. Il a remporté la 47e place (+8:20), soit six places de moins que l’an dernier.

Samedi à midi, il y aura une course de cross-country féminine, où elle roulera pour la Slovénie Tanja Žakelj.


Mathias Flückiger pose sous le maillot du champion national suisse de cross-country olympique.  Photo : EPA
Mathias Flückiger pose sous le maillot du champion national suisse de cross-country olympique. Photo : EPA

Le vice-champion olympique suspendu
La veille de la course de VTT cross-country, la fédération suisse a annoncé la suspension temporaire du vice-champion olympique de Tokyo, alors qu’ils à Mathias Flückiger des traces d’un anabolisant interdit ont été détectées.

Il a été contrôlé positif à un contrôle antidopage le 5 juin lors du championnat national suisse de VTT, où le cycliste précité était en fête. Flückiger a remporté la médaille d’argent aux Jeux olympiques de Tokyo l’an dernier après avoir terminé juste derrière Tom Pidcock.

La fédération suisse a annoncé que des traces de l’anabolisant zenarol, qui est utilisé comme hormone de croissance chez les animaux, ont été trouvées dans le sang de Flückiger, aujourd’hui âgé de 33 ans. Cette saison, Flückiger a célébré la prestigieuse course de la Coupe du monde à Leogang, et l’année dernière, il a célébré la Coupe du monde au général.

Christelle Bret

"Défenseur d'Internet. Pionnier de la culture pop. Praticien passionné du voyage. Fan total de café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.