Places supplémentaires en Ligue des champions basées sur les succès de la ligue, et non sur les réalisations historiques des clubs



Photo : Reuters

La réforme de la Ligue des champions, adoptée l’an dernier, prévoit qu’à partir de 2024, 36 équipes s’affronteront dans cette compétition, soit quatre de plus que maintenant. La préférence pour les places supplémentaires sera donnée aux ligues, et non aux clubs directement basés sur le succès historique.

Selon l’UEFA, le système de répartition des quatre places supplémentaires sera divisé en deux places pour les pays qui seront les plus titrés dans cette compétition la saison dernière, une place supplémentaire pour la cinquième ligue européenne, qui comptera trois directs places en Ligue des champions, et une place supplémentaire pour le vainqueur des qualifications de champion national.

Si le nouveau système était introduit la saison prochaine, les ligues anglaise et néerlandaise pour le succès de leurs clubs en Ligue des champions cette saison et la France en tant que cinquième ligue classée recevraient chacune une place supplémentaire. Un club classé cinquième de la Premier League serait également inclus dans la Ligue des champions.

Le plan initial était de réserver deux sièges aux clubs qui avaient réussi cette compétition dans le passé, selon un système de cotes historiques, mais qui n’avaient pas fait leur chemin dans l’équipe d’élite européenne de leurs ligues. Mais cette proposition a rencontré de vives critiques de la part de l’Association des ligues européennes ainsi que des supporters, ils ont donc changé le système.

L’UEFA a confirmé les détails de la réforme de la Ligue des champions

Huit matchs contre huit rivaux différents

L’UEFA a montré qu’elle s’engage à respecter les valeurs fondamentales du sport et à défendre le principe fondamental d’une compétition ouverte, classée sur la base de la réussite sportive, qui est conforme aux valeurs du modèle européen du sport. que le football européen est plus que jamais uni,« L’UEFA a cité le président disant dans un communiqué de presse Aleksandra Ceferina.

La proposition de réduire le nombre de matches de la phase de groupes de la Ligue des champions de dix à huit a également été soutenue. L’association des ligues et des supporters s’est prononcée ces derniers jours contre l’augmentation du nombre de matches.

Selon le système actuel, les équipes en pré-match jouent six matchs (deux contre le même adversaire), puis les matchs de relégation commencent par les huitièmes de finale. À partir de la saison 2024/25, ils joueront en pré-compétition. selon le modèle dit suisse, une sorte de système de ligue, où les clubs seront classés par qualité. Ils joueront après huit matches contre huit rivaux différents.

Les huit meilleures équipes de la ligue seront directement placées en huitièmes de finale, et les clubs qui occuperont les places de la 9e à la 24e s’affronteront en deux matchs pour les huit places restantes du Top 16.

Le même système sera en Europa League et en Conference League.

Euro 2024 : premier match à Munich, finale à Berlin
Les Championnats d’Europe 2024 en Allemagne commenceront à Munich et se termineront à Berlin, a déclaré l’UEFA. Le tournoi avec 24 équipes nationales débutera le 14 juin et la finale aura lieu le 14 juillet.

L’Euro se déroulera dans dix villes, et l’UEFA a réparti géographiquement la compétition en trois zones : Nord/Nord-Est (Berlin, Hambourg, Leipzig), Ouest (Dortmund, Düsseldorf, Gelsenkirchen, Cologne) et Sud (Francfort, Munich, Stuttgart) . Les matches de groupe seront limités à deux zones géographiques. Le tirage au sort des groupes aura lieu en décembre 2023 à Hambourg.

Christelle Bret

"Défenseur d'Internet. Pionnier de la culture pop. Praticien passionné du voyage. Fan total de café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.