Poursuivant après le drame du début du match de manière fiable en quart de finale, Zverev a abandonné

L’Espagnol Rafael Nadal, l’Australienne Ashleigh Barty et la Tchèque Barbora Krejčikova ont justifié leur rôle de favoris et se sont qualifiés pour les quarts de finale du premier Grand Chelem de tennis en Australie. La surprise a été fournie par le Canadien Denis Shapovalov, qui a éliminé la troisième tête de série, l’Allemand Alexander Zverev, et les Américaines Jessica Pegula et Madison Keys.

Nadal avait beaucoup de travail à faire dans le premier set avec le Français non classé Adrian Mannarin. Le set d’introduction a duré 81 minutes et s’est terminé profondément dans le jeu prolongé, que le Majorquin n’a remporté qu’avec 16:14. Ensuite, Nadal a remporté avec confiance les deux sets suivants pour la 14e place des quarts de finale de l’Open d’Australie.

Le résultat final après deux heures et 43 minutes de jeu était de 7: 6 (14), 6: 2, 6: 2. Dans le premier set, les deux joueurs de tennis ont montré un niveau de jeu élevé, et à la fin, Nadal était plus heureux. , profitant de sa septième chance de remporter le premier set après 28 minutes de jeu prolongé, alors que Mannarino en avait quatre.

« Le premier set a été très émouvant. Quoi qu’il ait pu arriver. J’ai eu mes chances, mais il les a eues aussi. Le tennis est un sport psychologiquement difficile et après un premier set difficile, il était très important que je lui retire le service dans le deuxième. », a déclaré Nadal à la fin.

Pour Nadal, qui a obtenu 88% des points sur le premier service, il s’agit de sa 45e place en quart de finale des tournois du Big Four et reste donc dans le match pour les deuxièmes lauriers du pays là-bas et un 21e record du Grand Chelem de sa carrière.

Le joueur de 35 ans, vainqueur de Melbourne en 2009 et finaliste en 2012, 2014, 2017 et 2019, concourra pour une place en demi-finale avec Shapovalov, qui a battu la troisième place en trois sets avec 6: 3, 7 : 6 (5) et 6 : 3. Bêtes. Le champion olympique, l’un des favoris pour la victoire finale, restera encore longtemps sans célébration finale dans l’un des quatre plus gros tournois de la saison.

Le Canadien s’est imposé pour la première fois cette année à Melbourne après trois sets. « C’est toujours mieux de gagner après trois sets, mais ça ne marche pas toujours. Pour le match d’aujourd’hui, je m’attendais le moins à ce qu’il se termine après trois sets, donc je suis très content du spectacle », a déclaré le 14e joueur du monde.

« Je suis venu en Australie pour gagner le tournoi et devenir le joueur de tennis masculin n ° 1. Mais si je joue comme ça, je ne le mérite même pas », a finalement déclaré Zverev, déçu.

Le deuxième quart de finale de la moitié supérieure du tableau est le Français Gaël Monfils – l’Italien Matteo Berrettini. Le Français a battu le Serbe Miomir Kecmanović pour la deuxième place du top huit en Australie après trois sets et 2h37 de jeu avec 7 :5, 7 :6 (4), 6 :3. Monfils, 35 ans , qui veut un meilleur quart de finale que la dernière fois, a été clair après le match : « Je n’ai pas encore fini. »

Berrettini, septième, a quant à lui eu besoin de deux heures et 24 minutes pour battre l’Espagnol Pablo Carren Busto. C’était 7: 5, 7: 6 (4), 6: 4, et l’Italien de 25 ans a marqué jusqu’à 28 as. « Il se sent bien, je me sens bien. Ça va être un combat », a-t-il déclaré à propos de la confrontation en quart de finale contre Monfils.

Barty, première titulaire du travail féminin, s’est également qualifiée pour les quarts de finale du tournoi national. Avec 6 : 4 et 6 : 3, après une heure et 16 minutes, elle a battu l’Américaine Amanda Anisimova, qui n’a pas réussi à préparer une nouvelle surprise après avoir remporté le troisième tour face à la Japonaise Naomi Osaka.

Dans le premier set, les joueurs étaient très équilibrés et le favori local a pris un avantage décisif au septième jeu, lorsque l’Américain de 20 ans a pris le service. Dans le deuxième set, la 60e joueuse mondiale a pris les devants avec 2 :0, mais elle a immédiatement perdu le jeu sur son service. Au quatrième match, elle a eu une autre chance de briser, mais elle ne l’a pas saisie. Cependant, le rival de cinq ans de Barty, âgé de 25 ans, a perdu le service lors des cinquième et neuvième jeux pour remporter le deuxième set avec 6: 3.

L’Australien a ensuite félicité le rival de 20 ans. « C’était un très bon test pour moi et pour mon jeu », a souligné le local.

Barty, qui a remporté l’Open de France 2019 et Wimbledon 2021, n’a pas encore disputé la finale en Australie. Elle était la plus proche en 2020 lorsqu’elle a atteint les demi-finales. Pour la deuxième percée parmi les quatre premières, elle affrontera une autre Américaine. Cette fois, elle sera opposée à Pegula, qui a surpris le cinquième joueur mondial, le Grec Mario Sakari, avec 7 :6 (0), 6 :3.

Le deuxième quart de finale du tableau supérieur sera également aux couleurs américaines. Krejčikova et Keys se feront face. La Tchèque, quatrième, a battu de manière convaincante Victoria Azarenka, vainqueur de Melbourne en 2012 et 2013, 6-2, 6-2 en une heure et 22 minutes. L’Américain de 26 ans, qui a remporté le tournoi d’Adélaïde la semaine dernière, a battu aujourd’hui l’Espagnol Paulo Badosa, huitième. 6 : 3, 6 : 1.

Alors que la Slovénie n’a plus de représentants dans la compétition des membres, Bor Artnak s’est qualifié pour le deuxième tour du double dans la compétition des jeunes en duo avec le Tchèque Peter Vojtech. Après trois sets avec 6:3, 2:6 et 10:6, l’équipe slovène-tchèque a fait mieux que le duo mexicain Luis Carlos Alvarez Valdes – Rodrigo Pacheco Mendez.

Bénédict Lémieux

"Futur idole des ados. Évangéliste des zombies. Amical accro à la culture pop. Intellectuel de la télé d'une humilité exaspérante. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.