Primož Roglič également impressionné par les blocs de granit

As du cyclisme slovène Primož Roglič a montré dans la course de 200 kilomètres du Grand Prix de Denain, dans le nord-est de la France, qu’il peut aussi exceller dans des épreuves sans grandes ascensions, qui sont pour la plupart remportées par des sprinteurs ou des spécialistes des classiques. Le cycliste Jumbo Visme n’a pas enregistré un classement retentissant, mais il a impressionné par sa conduite.

Le camp Jumbo Visme a annoncé qu’il n’avait pas de grandes attentes pour la course et qu’en raison des 12 sections pavées de cubes de granit, elle sera principalement empruntée pour l’entraînement avant le Tour, qui comprendra également des étapes sur la route goudronnée. Mais Zasavec a montré que quel que soit le parcours, il veut être au sommet à chaque course.

Cette fois, sur le dixième tronçon goudronné, à environ 30 kilomètres de la ligne d’arrivée, il a répondu à une attaque des cyclistes Ineos. Avec lui, un groupe de cinq cyclistes a été formé, dans lequel il y avait jusqu’à trois concurrents de cette équipe britannique, à savoir l’Équatorien Jhonatan NarvaezAméricain Magnus Sheffield et britannique Ben Turneret français Damien Touzé de AG2r. Le groupe a pris une demi-minute d’avance et a entamé les dix derniers kilomètres avec 24 secondes d’avance.

Il n’a pas participé au sprint

Au début, le Slovène n’a fait que suivre les attaquants, et dans les cinq derniers kilomètres il a également pris l’initiative, mais cela n’a pas suffi à garder l’avantage sur un groupe de poursuite plus important. Il les a rattrapés 1,2 kilomètre avant la ligne d’arrivée, et le vainqueur a été décidé par un sprint dans lequel l’Allemand le plus rapide a été Max Walscheid et remporte la 12e victoire de sa carrière professionnelle.

Son équipe Cofidis et l’équipe Wanty sont les plus méritantes que l’échappée dans les 30 derniers kilomètres ait échoué. Belge Dries De Bondt en occupait un autre, un Français Adrien Petit et la troisième place. Roglič n’a pas participé au sprint, il avait 22 secondes de retard dans le dernier kilomètre et a pris la 36e place.

Le seul représentant slovène n’a pas eu l’aide réelle de l’équipe. Le Danois a également pris la course en préparation du Tour Jonas Vingegaard, mais il a eu un lancer avec un tube perforé, alors il a pris du retard. Même avant son accident, il est tombé mal pour la plupart Mick Van Dijkeassiégé dans un fossé au bord de la route.

Le champion olympique du contre-la-montre et triple vainqueur de la Vuelta participera samedi à l’un des cinq monuments de la saison, la course Milan-San Remo, dans laquelle il aidera principalement son coéquipier. Wotu Van Aertu. En plus de Roglič, les Slovènes participeront également à la course des World Series Tadej Pogačar, Matej Mohorič, Jan Polanc, Luka Mezgec dans Jean Tratnik.

Stéphanie Charbonneau

"Créateur. Accro à la télévision typique. Praticien des médias sociaux adapté aux hipsters. Spécialiste de l'Internet. Entrepreneur maléfique."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.