Supercalculateur a annoncé le vainqueur de la Coupe du monde au Qatar

Selon les calculs du supercalculateur, l’équipe de France de football défendra le titre de championne du monde.

Portail statistique L’analyste a annoncé le vainqueur de la Coupe du monde de cette année au Qatar sur la base de calculs utilisant un supercalculateur.

L’équipe de France devrait avoir le plus d’occasions (17,93%), ce qui en fait la troisième équipe nationale après l’Italie et le Brésil à défendre son titre mondial.

Dans le calcul final, qui comprenait tous les paramètres clés et un tas de variables possibles, la France a pris l’avantage sur le Brésil en raison du chemin relativement plus facile vers les demi-finales.



Bien

Protégés Didier Deschamps ils ont célébré il y a quatre ans lors de la Coupe du monde en Russie, où ils ont battu les Croates 4 : 2 en finale. Les Gallic Roosters affichent une profondeur exceptionnelle à tous les postes de jeu, ce qui, selon les calculs de The Analyst, pourrait avoir un impact décisif sur l’issue du championnat au Qatar, qui sera diffusé du 21 novembre au 18 décembre.

Un algorithme spécial, qui a effectué plus de 1 000 simulations de l’ensemble du tournoi, a donné à la France près de 18 % de chances de remporter le titre mondial. Le Brésil est arrivé deuxième (15,73 %), l’Espagne troisième (11,53 %), l’Angleterre quatrième (8,03 %) et la Belgique cinquième (7,90 %). Parmi les 32 participants, 29 équipes nationales ont une chance théorique de gagner, tandis que le Cameroun, l’Arabie saoudite et le Costa Rica ont reçu 0,0 % chacun dans la simulation.

Certaines inquiétudes quant à la légitimité du calcul final sont soulevées par les récentes performances des footballeurs français, après avoir remporté seulement deux points en quatre matches de Ligue des Nations et sont actuellement derniers de leur groupe. Le Championnat d’Europe de l’an dernier, où les champions du monde actuels ont fait leurs adieux en huitièmes de finale, ne peut être ignoré.

La France pourrait devenir le troisième pays après l’Italie (1934 et 1938) et le Brésil (1958 et 1962) à défendre son titre mondial.

    |  Auteur : L'analyste



L’analyste

Christelle Bret

"Défenseur d'Internet. Pionnier de la culture pop. Praticien passionné du voyage. Fan total de café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.