Tous les suspects sont responsables de la pire attaque terroriste en France. Emprisonnement à vie pour Abdeslam.



Plus de 450 parents de victimes et de survivants ont témoigné lors du procès. Photo : EPA

Abdeslam, le seul survivant des dix assaillants terroristes, a été condamné à la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle.

Il s’agit de la peine la plus lourde possible en France, puisque depuis 1994 une telle peine n’a été prononcée que quatre fois, rapporte la BBC.

Abdeslam, un ressortissant français d’origine belge de 32 ans, s’est décrit comme un « soldat de l’État islamique » au début du procès. Plus tard, il a changé sa rhétorique, affirmant qu’il avait changé d’avis à la dernière minute lors de l’attaque et avait décidé de ne pas faire exploser son gilet explosif.

Sur la base des éléments de preuve recueillis au cours de l’enquête et des audiences, le tribunal en a décidé autrement. « Le tribunal estime que le gilet explosif a mal fonctionné,», a annoncé le juge Jean-Louis Peries. Par ailleurs, Abdeslam a également été condamné pour appartenance à un réseau terroriste.

Les 19 suspects restants qui ont participé à l’organisation de l’attaque ont également été condamnés. Ils ont été condamnés à des peines de prison allant de cinq ans à la réclusion à perpétuité. Tous sauf un ont été reconnus coupables de tous les chefs d’accusation.

13 d’entre eux étaient présents au procès, tandis que six ont été jugés par contumace.

« Justice a été rendue » a déclaré le maire de Paris après l’annonce du verdict Anne Hidalgo.


Des membres de la gendarmerie devant le tribunal.  Photo : Reuters
Des membres de la gendarmerie devant le tribunal. Photo : Reuters

Le plus grand procès de la France moderne

Sur ce, au bout de dix mois, un procès très médiatisé, le plus important de l’histoire de la France moderne, s’est terminé, rapporte France24. Environ 450 survivants des attaques et des proches des personnes tuées ont témoigné lors du procès.

Lors des attentats terroristes de novembre 2015 à Paris, 130 personnes ont été tuées et plus de 300 ont été blessées.

Le premier groupe d’attaquants a mené l’attaque à l’extérieur du stade du Stade de France lors d’un match de football international après avoir échoué à entrer dans le stade. Un autre groupe d’assaillants a ouvert le feu sur six cafés et restaurants bondés à Paris, dont l’un s’est également fait exploser. Un troisième groupe a attaqué 1 500 spectateurs des Eagles Of Death Metal au théâtre Bataclan avec des armes à feu.

Tous les assaillants ont été tués par la police ou se sont fait exploser, à l’exception de Salah Abdeslam, qui a été capturé vivant par la police quatre mois plus tard. Une vaste enquête policière internationale, qui a duré six ans, a conclu que l’attaque avait été planifiée depuis la Syrie. Le groupe extrémiste sunnite État islamique a revendiqué l’attaque.

Frédéric Charron

"Amoureux de la culture pop subtilement charmant. Évangéliste d'Internet. Résolveur de problèmes à vie. Passionné de bière."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.