Twitter en Russie et en Ukraine a suspendu la publicité

La photo est symbolique. (Photo: documentation de Dnevnik)

Les entreprises technologiques et les réseaux sociaux jouent un rôle important dans la surveillance de la guerre en Ukraine, et les dirigeants russes et ukrainiens en sont également conscients.

Le vice-Premier ministre ukrainien Mykhailo Fedorov a appelé le géant américain de la technologie Apple à couper la Russie de ses services. « Cette décision motiverait les Russes jeunes et actifs à résister à l’agression militaire », a écrit Fedorov dans une lettre au PDG d’Apple, Tim Cook, selon l’agence de presse allemande dpa.

Pendant ce temps, la Russie a annoncé vendredi qu’elle restreindrait l’accès à Facebook. La plate-forme censure souvent les médias d’État russes et Meta, propriétaire de Facebook, est accusé par l’organisme russe de surveillance en ligne Roskomnadzor.

D’autre part, Facebook a interdit aux médias d’État russes de faire de la publicité sur sa plateforme, selon l’agence de presse française AFP. « Nous empêchons les médias d’État russes de faire de la publicité et de gagner de l’argent sur nos plateformes », a déclaré Nathaniel Gleicher, responsable du service de sécurité de Facebook.

La société mère de Facebook, Meta, a confirmé vendredi les plans de la Russie de restreindre l’accès à leurs services après que la société américaine a rejeté les demandes des autorités russes d’abandonner l’outil de vérification des faits et de supprimer les étiquettes d’avertissement sur la plate-forme.


Désirée Perrault

"Expert en café. Fier fan de voyages. Pionnier des médias sociaux. Ninja de la culture pop. Fanatique de zombies. Expert de la bière."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.