Un avion de Frontex – Monde – Actualités va patrouiller dans la Manche

A Frontex, l’Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes, patrouillera dans la Manche pour empêcher les migrants d’être transférés de la France vers la Grande-Bretagne. C’est ce qu’a annoncé dimanche le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin, cité par l’agence AFP.



Photo: ,

La ministre belge de l’Intérieur Annelies Verlinden (à gauche) et le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin (deuxième à gauche) lors d’une réunion des ministres de l’Intérieur français, néerlandais, belge et allemand sur la crise des migrants à Calais, dans le nord de la France.




Frontex commencera à patrouiller dans la Manche à partir du mercredi 1er décembre. Les vols auront lieu « jour et nuit », a déclaré Darmanin à l’issue d’une réunion des ministres français, néerlandais, belge et allemand. Selon lui, Paris a besoin de l’aide de ses partenaires européens dans la lutte contre les gangs de passeurs qui organisent des voyages de migrants vers la Grande-Bretagne.

La réunion, à laquelle ont participé les ministres de l’intérieur et de la migration des pays, a eu lieu à la mairie de la ville côtière de Calais, dans le nord de la France, après que 27 migrants se sont noyés dans la Manche mercredi alors qu’ils tentaient de naviguer vers un bateau gonflable bondé vers la Grande-Bretagne. . Il y avait 17 hommes, sept femmes et trois mineurs, pour la plupart originaires d’Irak, d’Iran et d’Afghanistan.

La réunion comprenait la commissaire européenne aux affaires intérieures, Ylva Johansson, ainsi que des directeurs de Frontex et de l’agence de police européenne Europol.

Selon le ministre Darmanin, un drame semblable à celui de mercredi ne doit pas se reproduire. « Il y a eu trop de morts. On ne peut pas laisser d’autres personnes mourir », a souligné le ministre français.

Des milliers de migrants et de réfugiés attendent de rejoindre la Grande-Bretagne dans le nord de la France. Les gangs de passeurs qui leur permettent de le faire utilisent également le territoire de la Belgique, de l’Allemagne et des Pays-Bas. Cinq suspects ont été arrêtés en lien avec la tragédie de mercredi.

Le ministre britannique de l’Intérieur, Priti Patelová, devait initialement assister à la réunion de dimanche. Cependant, la France a retiré son invitation après que le Premier ministre britannique Boris Johnson a publié une lettre adressée au président français Emmanuel Macron, dans laquelle il lui demandait de reprendre tous les migrants entrés au Royaume-Uni via la Manche.

A l’issue de la rencontre de dimanche, le ministre français s’est montré plus conciliant, soulignant que la rencontre ne visait pas Londres, mais le renforcement de la coopération au niveau européen. « Nous voulons travailler avec nos amis et alliés britanniques », a-t-il déclaré.

Cette année, selon l’agence de presse britannique PA, plus de 25 700 personnes ont traversé le détroit. C’est trois fois plus que le nombre total de ces migrants l’année dernière.

Bénédict Lémieux

"Futur idole des ados. Évangéliste des zombies. Amical accro à la culture pop. Intellectuel de la télé d'une humilité exaspérante. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.