Un nouveau projet des Français et du président Macron

La France est un grand partisan des centrales nucléaires, mais ils ont maintenant achevé un projet de construction de 80 éoliennes le long de leur côte ouest.

La France fait partie des pays européens qui dépendent fortement de leurs centrales nucléaires pour la production d’électricité. Grâce à eux, les Français obtiennent 75 % de l’électricité dont ils ont besoin, tandis que la part de l’électricité provenant de combustibles fossiles et de sources renouvelables s’élève à environ 18 %. Une grande partie de l’électricité dite verte est obtenue grâce à des centrales hydroélectriques.

Le président français Macron s’efforce d’augmenter l’extraction d’énergie par le biais de parcs éoliens au large des côtes françaises. Ce projet a commencé il y a dix ans et a suscité de nombreuses protestations de la part des défenseurs de l’environnement et des entreprises de pêche. Devant Saint Nazair, cependant, ils ont maintenant érigé le premier champ de 80 éoliennes, qui fournira un cinquième de l’électricité nécessaire à cette région de France, c’est-à-dire à environ 700 000 personnes. La capacité de ces éoliennes est de 480 mégawattheures.







Photo: EuroNCAP

De nombreux autres moulins à vent attendent les Français

Macron a annoncé que d’ici 2050, la France obtiendrait 40 gigawattheures d’électricité par an grâce au vent. Ceci serait réalisé avec environ 50 champs d’éoliennes similaires, qui sont placés dans la mer. Le président français souhaite également faire adopter une nouvelle loi qui augmenterait la superficie des terres sur lesquelles des moulins à vent pourraient être érigés et accorderait aux propriétaires une certaine compensation.

Le prochain parc éolien sera construit près de l’île d’Oléron, située à environ 35 kilomètres de la côte près de la ville de Le Rochelle, et le deuxième parc sera construit encore plus loin de la côte. Au total, ces champs supplémentaires fourniront suffisamment d’électricité pour 1,8 million de personnes.

Stéphanie Charbonneau

"Créateur. Accro à la télévision typique. Praticien des médias sociaux adapté aux hipsters. Spécialiste de l'Internet. Entrepreneur maléfique."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.