Une élève assidue de la droite Valérie Pécresse

La France pourrait-elle avoir son premier président au printemps ? Certains analystes pensent qu’il serait, du moins comme indiqué maintenant, l’actuel président Emmanuel Macron peut-être que seul un conservateur a pu surmonter Valérie Pécressetandis que le populiste a Marine Le Pen, cependant, la société française devrait encore pencher fortement vers la droite, moins de chance de triompher ; cependant, il ne peut pas cacher le fait qu’il en sait trop peu sur de nombreuses questions sociales, telles que l’économie. Mais comment Valérie Pécresse, candidate à la présidentielle dans les rangs des républicains, se rappelle-t-elle ?

La femme de 54 ans est en politique depuis longtemps, depuis 2015, elle est présidente de la Région parisienne, auparavant sous le président Nicolas Sarkozya été deux fois ministre : d’abord pour l’enseignement supérieur et plus tard pour le budget, et idéologiquement, comme on peut le décrire brièvement, elle s’en remet au défunt Jacques Chirac. V Le Mondu ont récemment ajouté de manière significative qu’ils veulent secouer l’image de la bourgeoisie, plutôt froide et aussi conformiste écolières, accompagné d’une ombre cousue. Elle veut briller avec tout le charisme qu’elle a, élevée classiquement, dans une famille aisée et une forte foi catholique, – et depuis deux mois maintenant, elle donne des interviews intensives et écrit son cinquième livre indépendant – ; ou Emmanuel Macron continuera probablement d’être à l’Elysée.

Valérie Pécresse a été élue candidate traditionnelle de droite à la présidence lors du Congrès des républicains de décembre. Bien que les médias l’associent souvent à Sarkozy, il n’en parle pas publiquement. Au contraire, il a déclaré, entre autres, qu’il est effectivement travailleur et qu’il connaît le problème, mais qu’il n’a pas beaucoup d’imagination. Ou qu’elle est ennuyeuse et certainement moins talentueuse que les autres politiciens de son équipe ministérielle. Ou pour continuer à citer Chirac… Soi-disant, il lui en voulait même de lui avoir souhaité une bonne année avec un SMS alors qu’il y était, donc Sarkozy a été cité dans Le Mondu, Macron bien plus aimant puisqu’il l’appelait puis l’invitait à déjeuner. Que les hommes avaient déjà une conversation animée pendant l’agréable repas sur le temps après les élections, même sur certains noms ministériels, par exemple Christine Lagardedonne à réfléchir : si Sarkozy et les sarkozistes élisent formellement Macron à l’approche de l’élection, Valérie Pécresse risque d’être anéantie sous le nez de la victoire… elle s’est déjà tournée vers l’ancien premier ministre François Fillon.

Après un engouement public considérable pour Valérie Pécresse, qui pense économiquement libérale et qui est assez pointue sur la question des migrations, son affection baisse quelque peu ces derniers jours. Maintenant, lui et Macron sont plus éloignés en premier lieu, et assez proches de Marine Le Pen : ils attribuent environ 16 ou 17 % aux deux politiciens au premier tour de l’élection présidentielle du 10 avril. Mais la journée ne semble pas être jugée avant la soirée…

Bénédict Lémieux

"Futur idole des ados. Évangéliste des zombies. Amical accro à la culture pop. Intellectuel de la télé d'une humilité exaspérante. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.