La vétéran Martina Ratej à une excellente cinquième place



Martina Ratej était l’une des principales favorites des Championnats d’Europe à Berlin il y a quatre ans, mais elle a terminé à la quatrième place. Cette fois, elle n’avait pas de grandes attentes et s’est approchée très près de l’honneur. 132 cm manquaient. Photo : AP

Rateeva a commencé avec 52,05 m et était dixième après la première série, où elle est restée après la deuxième, même si elle a amélioré le résultat de près de deux mètres (53,79 m). Puis vint la troisième série, dans laquelle elle leva joyeusement les mains immédiatement après l’éjection. Le javelot a grimpé à 59,36 m, la plaçant à la cinquième place à mi-parcours de la compétition. Après avoir invalidé les quatrième et cinquième lancers, elle a terminé avec 53,79 m, sachant déjà qu’elle avait réalisé son deuxième meilleur résultat aux Championnats du Vieux Continent.

Martina Ratej avec le meilleur lancer de la saison, cinquième à Munich

Aînée de l’équipe slovène de 22 membres, elle est revenue sur la première grande compétition après le Mondial de Doha 2019 avec la septième place des qualifications après une sanction pour dopage, où elle était 10e, l’année avant qu’elle ne soit quatrième à Berlin au PE. . De manière totalement inattendue, elle a également eu de gros problèmes avec l’élan, et cette fois, elle a frôlé cet exploit.

La Grecque Cengko devance largement ses rivales
Rate a dit qu’elle voulait même des médailles, car elle s’attendait à ce que lancer à plus de 60 m soit suffisant. La détentrice du record du monde Barbora Špotakova, qui a une bonne année de plus, a lancé 60,68 m pour le bronze. Seule la Grecque Elina Cengko s’est démarquée, remportant avec confiance la médaille d’or avec 65,81 m.

« Si je commence à m’entraîner normalement pour la saison prochaine, je pourrai atteindre 65 m et me qualifier pour les plus gros matchs sans aucun problème. Pourquoi les résultats au lancer du javelot sont si mauvais cette saison est difficile à dire. Je m’attendais à ce qu’un peu plus de 60 m suffisent pour la médaille« , a déclaré Rate.

« C’était difficile pendant cette pause, je n’ai commencé à m’entraîner plus sérieusement qu’en mai. Vu la saison, je suis satisfait de ce qui a été réalisé, je n’ai pas eu de matches internationaux. Pendant deux ans, j’ai combattu sans succès les moulins bureaucratiques en prouvant une exemption médicale après un test antidopage positif. Ça n’a pas été facile pour moi, et à ce moment-là, je ne sais même pas si je vais continuer ma carrière. Mais c’est vrai que ça m’attire, je fais de l’athlétisme depuis très longtemps.« 

Finale du 3 000 m steeple femmes

Gega a remporté la première médaille pour l’Albanie, Mishmasheva a manqué de force
Au 3000m steeple, Luiza Gega a remporté la première médaille albanaise aux Championnats d’Europe (9:11.31). Lea Mayer a ravi les fans du stade olympique. L’Allemand a couru vers l’argent avec un record personnel de 9:15.35. La médaille de bronze est revenue à la Britannique Elisabeth Bird (9:23.18).


Luiza Gega a offert un moment historique pour l'athlétisme albanais.  Photo : EPA
Luiza Gega a offert un moment historique pour l’athlétisme albanais. Photo : EPA

Maruša Mišmaš Zrimšek était toujours septième après la mi-finale, mais elle a complètement abandonné et a franchi la ligne d’arrivée épuisée à la dernière place.

« Après les qualifications, j’étais très déçu de voir dans quelle forme j’étais. Néanmoins, j’ai commencé la finale comme si je n’avais aucun problème. Mais ensuite ça n’a plus fonctionné, ça m’a vraiment pesé à la fin. J’ai eu beaucoup de mal dans le dernier kilomètre. Je suis fier d’avoir atteint l’objectif. Après les qualifications, j’ai pensé à ne pas participer à la finaleMišmaš Zrimšek a admis.

« J’ai l’impression de ne pas être en forme, loin de ce dont j’étais capable il y a quelques semaines. Peut-être que si elle courait 800m ou 1500m, elle ne ressentirait pas de telles conséquences. C’est pareil à l’entraînement. Par conséquent, jusqu’à la fin de la saison, je ne concourrai probablement que sur des distances plus courtes« , a ajouté Mišmaš Zrimšek.

Tomićič Prezelj a été éliminé lors des éliminatoires
Joni Tomičič Prezelj a terminé ses performances au PE dans les qualifications, dans le premier des trois groupes du 100 m haies, elle a pris la dernière place avec 13,68.

Elle a joué sur l’EP en fonction du classement mondial. « C’est pourquoi je devais à la fois faire de bonnes compétitions et réaliser de bons temps là-bas. Quand les matchs les plus importants, le DP et le Championnat des Balkans, sont arrivés, j’ai senti que j’étais au plus haut de ma forme. Cependant, je me suis blessé au muscle abdominal pendant l’entraînement et j’ai eu de mauvais résultats dans les deux matchs. »

Ensuite, elle a dû chasser de nouveaux matchs dans les mois suivants pour se rendre à l’EP. « C’est pourquoi je suis si fatigué. Mais ça fait 19 ans que je suis entraîneur d’athlétisme, j’attendais depuis longtemps de me qualifier pour une grande compétition associative, et cette performance était une sorte de récompense pour l’effort fourni. Maintenant j’ai besoin de me reposer, et ensuite je préparerai la saison d’hiver et j’espère jouer sur l’EP en salle« , a annoncé Joni Tomičić Prezelj.

Remise de médailles aux meilleurs lanceurs de disque à l’EP de Munich

Vendredi, Kristijan Čeh, qui a remporté l’argent au lancer du disque, a offert un grand succès slovène. Il a reçu la médaille aujourd’hui.


Armand Duplantis a battu ses concurrents de 21 cm et plus.  Photo : EPA
Armand Duplantis a battu ses concurrents de 21 cm et plus. Photo : EPA

Duplantis à nouveau dans une classe à part
Le recordman du monde Armand Duplantis a réalisé le record des championnats d’Europe (6,06 m) au saut à la perche. Le Suédois, qui a établi un record du monde (6,21 m) à Eugene il y a un mois, a réussi toutes les hauteurs du premier coup. Il a commencé à 5,65 m et a ensuite franchi 5,85 m, 5,90 m, 5,95 m et un autre 6,06 m. Cette fois, il n’a pas décidé de sauter sur le record du monde. il préférait s’amuser avec de nombreux fans et avec une fille.

L’Allemande Bo Kanda Lita Baehre a pris la deuxième place avec 5,85 mètres, tandis que la Norvégienne Pal Haugen Lillegfosse a pris la troisième place avec 5,75 mètres.


Femke Bol (à gauche) est le personnage principal de l'EP à Munich.  Photo : EPA
Femke Bol (à gauche) est le personnage principal de l’EP à Munich. Photo : EPA

Troisième médaille d’or pour Femke Bol
Dans les relais 4 x 400 m, les meilleures étaient les Britanniques (2:59.35) devant les Belges (2:59.49) et les Françaises (2:59.64) et les Néerlandaises (3.20.87) devant les Polonaises (3 :21) .68), qui a battu les Britanniques médaillées de bronze jusqu’à la ligne d’arrivée (3:21.74).

Femke Bol a remporté la troisième médaille d’or avec le relais néerlandais après les célébrations du 400 et 400 m haies et est la participante la plus titrée du championnat.

Décisions finales le jour 6 :

Kopje (Ž):                            
 1. E. CENGKO           GRČ      65,81
 2. A. VILAGOŠ          SRB      62,01
 3. B. ŠPOTAKOVA        ČEŠ      60,68
 4. R. SZILAGY          MAD      60,57
 5. M. RATEJ            SLO      59,36
 6. L. JASIUNAITE       LIT      58,95
 7. L. MUZE             LAT      58,11
 8. N. TABAČKOVA        ČEŠ      57,93
 9. M. PALAMEIKA        LAT      56,55
10. V. HUDSON           AVT      56,07
11. A. M. FUCHS         NEM      54,52
12. N. OGRODNIKOVA      ČEŠ      54,48
3000 m zapreke (Ž):                    
 1. L. GEGA             ALB    9:11,31 
 2. L. MEYER            NEM    9:15,35 
 3. E. BIRD             VB     9:23,18 
 4. A. KONIECZEK        POL    9:25,15 
 5. T. GÜVENC           TUR    9:25,58 
 6. C. PRISECARU        ROM    9:35,17 
 7. A. PRATT            VB     9:35,31 
 8. A. COHEN            IZR    9:36,84 
 9. N. STREBKOVA        UKR    9:37,52 
10. I. SANCHEZ-ESCRIBA. ŠPA    9:37,84 
11. C. ROBLES           ŠPA    9:38,96 
12. E. BURKARD          NEM    9:39,63 
13. C. SCHERRER         ŠVI    9:43,95 
14. M. FINN             IRS    9:47,57 
15. M. MIŠMAŠ ZRIMŠEK   SLO    9:53,81 
Palica (M):                           
 1. A. DUPLANTIS        ŠVE       6,06
 2. B. K. LITA BAEHRE   NEM       5,85
 3. P. H. LILLEFOSSE    NOR       5,75
                                      
                                      
800 m (Ž):                            
 1. K. HODGKINSON        VB    1:59,04
 2. R. LAMOTE           FRA    1:59,49
 3. A. WIELGOSZ         POL    1:59,87
4 x 400 m (M):                         
 1. VELIKA BRITANIJA           2:59,35 
    Hudson Smith/Dobson/Davey/Haydock  
 2. BELGIJA                    2:59,64 
    Doom/Watrin/K. Borlee/D. Borlee    
 3. FRANCIJA                   2:59,64 
    Biron/Prevot/Andant/Jordier        
                                       
4 x 400 m (Ž):                         
 1. NIZOZEMSKA                 3:20,87 
    Salberg/Klaver/De Witte/Bol        
 2. POLJSKA                    3:21,68 
 Kielbasinska/Baumgart/Šwiety/Kaczmarek
 3. VELIKA BRITANIJA           3:21,74 
    V. Ohuruogu/Pipi/Williams/Yeargin  
Hoja 20 km (M):                        
 1. A. MARTIN           ŠPA    1:19:11 
 2. P. KARLSTROEM       ŠVE    1:19:23 
 3. G. CARRERA          ŠPA    1:19:45 
                                       
Hoja 20 km (Ž):                        
 1. A. NTRISMPIOTI      GRČ    1:29,03 
 2. K. ZDZIEBLO         POL    1:29,20 
 3. S. FEIGE            NEM    1:29,25 
                                       
Vidéo des combats d’athlétisme de samedi

Christelle Bret

"Défenseur d'Internet. Pionnier de la culture pop. Praticien passionné du voyage. Fan total de café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.